Après 36 heures de silence

Le "disparu" du volcan est rentré chez lui par ses propres moyens

AFP/Archives - REMY GABALDA

L’homme n’avait plus donné signe de vie depuis ce mercredi après-midi 27 février 2019 après être descendu dans l’enclos au volcan. Le quinquagénaire est tout simplement rentré chez lui par ses propres moyens ce jeudi soir 28 février après avoir passé 36 heures sur place. Il ne s’était pas manifesté auprès des forces de l’ordre qui avaient déployé un gros dispositif de recherches pour le retrouver. Les gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) ont été prévenu par son épouse jeudi soir dans la soirée. L’homme était alors en train de regagner son véhicule. Marcheur confirmé et jamais en difficulté durant son périple, il a expliqué ne pas avoir compris que les gendarmes étaient à sa recherche et avoir été dans l’impossibilité de contacter ses proches puisque se trouvant dans une zone non couverte par les antennes de téléphonie mobile (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Le mercredi, vers 18h30 l'homme faisait voler son drone avec un ami, depuis le Pas de Bellecombe. Il souhaitait faire des images de l'éruption de Piton de la Fournaise. Son engin s'étant écrasé dans l'enclos il avait décidé de se rendre sur la Route des Laves avant de remonter les Grande Pentes, dans l'espoir de le retrouver.

Lire aussi ==> Volcan : toujours aucune nouvelle de l'homme, parti à la recherche de son drone

Il encourt des poursuites judiciaires

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Volcan , recherches , drone , disparu , actualité de la réunion , Faits-divers , Actus Reunion , Encos

dossier associé

suivez-nous