Réunion par Imaz Press, mercredi 24 mars 2021 à 12:03
[VIDÉOS] Séance plénière

Le Département veut planter un million d’arbres et soutenir les publics en difficulté face au Covid

image description
image description

Ce mercredi 24 mars 2021 se tient la séance plénière du Conseil départemental. Sont discutés dans la matinée plusieurs dossiers d’envergure parmi lesquels le Plan départemental de transition écologique et solidaire et le Plan "bio départemental". Cyrille Melchior a notamment assuré qu’un million d’arbres allaient être plantés et que le territoire voulait être un exemple de "d’énergie positive" en termes de consommation d’électricité. Le dispositif Pacte de solidarité territoriale (PST) fait également partie des sujets abordés : celui-ci va être augmenté de 10 millions d’euros. Au coeur des discussions entre les élus : l’action du Département pour soulager la population en période de crise sanitaire. Une aide de 500 euros est prévue pour les étudiants et les travailleurs sociaux en difficulté. Cyrille Melchior a également appelé à accélérer la campagne de vaccination, une motion a été votée en ce sens dans la matinée. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

- "Energie positive" -

Le développement durable est au coeur des actions que souhaite mener le Conseil départemental, à commencer par le plan "1 million d'abres" : "un million de pié d'boi aux abords des routes, dans les collèges, partout où nous le pouvons" espère le président du Département Cyrille Melchior.

Deuxième axe : l'éco-citoyenneté, dans le but d'associer les populations : collèges, clubs du 3ème âge, communes... "Je voudrais que les citoyens puissent s'exprimer sur le plan écologique parce que là il s'agit de leur avenir" estime Cyrille Melchior.

En termes de consommation énergétique, "le Département veut être à énergie positive et nous le serons : ce que nous allons produire en électricité sera supérieur à ce que nous consommons" déclare le président du Conseil départemental. "Là à côté vous avez l'arbre solaire, on veut en déployer partout pour nos services mais aussi pour les concitoyens. Aux abords des routes départementales, ceux qui utilisent des vélos électriques par exemple pourront en bénéficier pour se recharger."

Objectif pour le Département : "faire en sorte de passer à une énergie renouvelable, dans le cadre d'un développement durable". Déjà en place, les panneaux solaires installés sur le territoire, comme sur les toits du département ou les collèges, en sont un exemple.

- 10 millions de plus pour le PST -

Le Département le rappelle, depuis la séance plénière du 14 mars 2018, il s'est engagé dans le soutien financier en faveur des communes, "qui permet, notamment, d'amplifier son action de proximité en direction des publics en difficultés, grâce à la création d'un nouveau dispositif d'aide aux communes pour la période 2018-2020, le Pacte de solidarité territoriale (PST)".

Le montant alloué était de 90 millions d'euros : 75 millions pour la période, soit 25 millions par an, et 15 millions pour les trois ans, soit 5 millions par an. "Aujourd'hui nous sommes à 75% de consommation par les investissements, et pour le fonctionnement, globalement à 100%. Donc on peut dire que le PST a été bien réalisé, bien consommé au fil des années" estime Cyrille Melchior. "Nous allons ajouter 10 millions de plus : je me suis aperçu qu'il y a des communes qui ont tellement de projets novateurs, nécessaires que nous voulons aller plus loin" ajoute le président du Conseil départemental.

- Une aide de 500 euros pour les publics en difficulté -

Face à la crise sanitaire, le Département renforce aussi son action sociale. "Le Conseil départemental mène des mesures d'urgence : nous allons mettre en place une aide de 500 euros en faveur des étudiants" déclare Cyrille Melchior. Une aide de 500 euros est aussi débloquée "en faveur d'un certain nombre de travailleurs sociaux, en grande difficulté".

Côté logement, le plan réhabilitation se poursuit : "nous voulons doubler le nombre les cases réhabilitées sut le territoire". Pour les jeunes, le plan d'insertion des jeunes par l'activité économique doit également être renforcé selon le président du Département.

"On va aussi accompagner notamment les acteurs dans le secteur de l'agro-tourisme : nous allons renouveler une aide de 1.500 euros" indique Cyrille Melchior.

- Accélérer la campagne de vaccination -

Dans l'hémicycle, les élus ont écouté le docteur Alix Galbois ce mercredi 24 mars. "Il nous a interpellés sur le fait qu'il faut aller plus vite en matière de vaccination et le Département est prêt à accélérer cette campagne : mise à disposition de locaux, aspect financier pour acheter des vaccins... s'il y a besoin, on est là" assure Cyrille Melchior.

"J'ai déjà discuté avec le docteur Galbois pour qu'une motion soit adoptée", ajoute-t-il. "Je vais discuter avec le ministère des Outre-mer pour que La Réunion soit un territoire qui accueille plus de vaccinations, parce que cela va nous permettre de mettre à l'abri beaucoup de personnes qui sont les plus fragiles, et petit à petit, de retrouver un mode de vie un peu plus normal."

Plus tard dans la matinée, la motion proposée par le président du Département a effectivement été votée à l'unanimité.

mm/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : département , environnement , ECOLOGIE , aides , conseil départemental , action sociale , actualités de la réunion , Cyrille Melchior , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , crise sanitaire

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis