Réunion jeudi 16 avril 2020
200.000 unités seront produites

Lancement de la fabrication de masques par la ville de Saint-Denis

image description

La ville de Saint-Denis a lancé, ce jeudi 16 avril 2020, l’opération de fabrication de masques en tissus à destination de l’ensemble de la population dionysienne. D’ici au 11 mai, date de déconfinement progressif, la mairie table sur la confection 200.000 masques. 90 couturiers et couturières se sont déjà portés volontaires pour l’opération bénévole, et le maire Gilbert Annette annonce qu’il dépasseront la centaine pour permettre la fabrication la plus rapide possible. (Photo www.ipreunion.com)

C’est lui-même muni d’un masque que le maire Gilbert Annette a lancé la fabrication de masques, ce jeudi 16 avril, à l'école Damase Legros de Saint-Denis. Cette opération à grande ampleur durera plusieurs semaines et vise la production de 200.000 masques en tissu, lavables et réutilisables, pour les Dionysiens. 90 couturiers et couturières bénévoles sont d’ores et déjà mobilisés. Des volontaires sont encore recherchés par la mairie, qui compte dépasser la centaine de bénévoles pour mener le plus rapidement possible cette opération à bien.Les volontaires peuvent se signaler au numéro de téléphone suivant : 06.93.13.25.98.

“Nous avons considéré que le masque deviendrait nécessaire notamment dans le cadre du confinement", se félicite Gilbert Annette. "Les couturières travaillent chez elles et confectionnent des masques aux normes AFNOR. Nous leur fournissons le tissu pour faire ce travail et pensons commencer la distribution dès la semaine prochaine, avec une priorité pour les seniors.”

raison de 50 masques par personne et par jour de travail, la ville espère pouvoir en fournir un à tous les habitants de la ville d'ici le 11 mai, date du déconfinement progressif. travers cette initiative, Gilbert Annette émet le souhait de faire des émules à La Réunion et passe également un message, à l'heure où les masques demeurent un sujet de contention. "C’est une façon aussi de dire que nous n’attendons pas tout de l’Etat, que nous pouvons prendre des initiatives. Il y a des ressources humaines, du savoir-faire. On a pris une initiative locale pour ne pas être passif. Nous devons apporter notre pierre réunionnaise à la solution de ce problème."

Regardez le direct de notre journaliste :

www.ipreunion.com / redac@iperunion.com

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis