Lutte contre le cancer du sein

La vague rose d’Odysséa va déferler dans la forêt de l’Etang-Salé

photo RB imaz press reunion

Ce samedi 9 novembre 2019 marque le top départ de la douzième édition de la course Odysséa. L’événement est consacré à la sensibilisation au cancer du sein. Comme tous les ans, une récolte de don accompagne la course, dont les fonds seront reversés à la recherche. Ce sont près de 20.000 personnes qui sont attendues sur la ligne de départ, située comme tous les ans dans la forêt de l’Etang-Salé. Depuis sa création en 2002, Odysséa Réunion a réuni 124 000 personnes et permis de récolter 951 850 euros. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est une nouvelle vague rose qui s'apprête à déferler sur les sentiers. Dès 8h30, le village Odysséa ouvrira ses portes pour accueillir bénévoles, coureurs et coureuses, mais aussi toute personne intéressée pour en apprendre davantage sur le cancer du sein. Des stands d'informations santé seront mis à disposition du public, tandis que la journée sera rythmée par le départ des différentes courses.

Le 10 km course entièrement nature se déroule ce samedi après-midi. Afin d’accueillir au mieux les participants du 10km classé, la course se disputera désormais presque entièrement sur les sentiers de la forêt de l’Etang-Salé avec un passage en lisière de l’Etang-Salé les Bains.

Lire aussi : Etang-Salé : fermeture de la route forestière pour la course Odyssea

Le nouveau parcours de ce 10 km course nature, tracé avec le soutien des services municipaux et de l’ONF, avait fait l’unanimité l’an passé. Il est maintenant confirmé en 10km Nature !... avec une petite surprise supplémentaire, a annoncé l'organisation.

Des cours de Zumba seront aussi proposés pour les volontaires, et un stand de restauration sera mis à disposition pour les sportives et le public. L'événement se prolongera jusqu'au dimanche 10 novembre, où le montant récolté sera révélé. L'objectif pour cette année est d'atteindre les 175.000 euros de dons.

Les organisateurs de la course rappelle qu'il faut un équipement adapté pour s'assurer une bonne épreuve : une protection contre le soleil (porter une casquette, chapeau, buff, de la crème solaire, un parapluie), des chaussures de sport, une gourde d’eau... Sur tous les parcours marche et course, des signaleurs, des bénévoles, des ravitailleurs assureront un contact permanent avec le PC médical piloté par R.A.S et la Croix Rouge. Les participants doivent faire appel à eux en cas de problème sur le parcours.

Seules 47% des Réunionnaises se font dépister

Il faut savoir qu'à La Réunion, plus de 120.000 femmes sont concernées par le dépistage du cancer du sein. Et pourtant, seules 47,2% d'entre elles se sont faites dépister l'année dernière, soit 28.251 femmes, contre 50,1% au niveau national.

Le Centre régional de coordination des dépistages des cancers remarque "une chute des taux de participation sur le territoire français depuis 2011". Pourtant une invitation est envoyée tous les deux ans par courrier aux Réunionnaises concernées.

Durant la campagne 2017-2018, près de 210.000 courriers ont été envoyés, mais moins de 56.000 mammographies ont été réalisées dans l'année, soit une moyenne de 2.300 par mois.

Par ailleurs, dans 96% des cas, les résultats des mammographies ne révèlent rien d'anormal. Mais ce test - pris en charge à 100% - peut sauver des vies. En 2018, 130 cancers ont été détectés à La Réunion. 90% des cancers sont guéris s'ils sont pris à temps. www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : santé , prévention , sensibilisation , cancer du sein , odysséa , actualité de la réunion , Actus Reunion