Annulé à cause du mouvement des gilets jaunes

C’est parti pour la troisième édition du festival du film court

Affiche DR (Festival du film court)

Prévu initialement du 21 au 25 novembre 2018, le festival avait été annulé par la mairie de Saint-Pierre à cause du mouvement des gilets jaunes et l’instauration d’un couvre-feu sur La Réunion. Victime collatérale de la mobilisation, les organisateurs ont subi "un coup de massue". Pourtant grâce à l’abnégation des équipes et avec les soutien des partenaires, Armand Dauphin le directeur du festival du Film Court et ses équipes ont travaillé dur afin de proposer cet évènement aux Réunionnais. partir du 13 février et jusqu’au 17 février de nombreux films courts sont en compétition. Nouveauté cette année, une rencontre entre les professionnels de l’audiovisuel est organisée via le forum des métiers de l’image, du son et du numérique et un casting sera organisé dimanche dans une boîte de nuit de Saint-Pierre afin que les Réunionnais deviennent figurants dans les productions qui seront réalisées sur l’île dans le futur.

Annulé la veille du début du festival en novembre dernier, la troisième édition du festival du film court se déroule du 13 février au 17 février 2019. Un moment douloureux pour Armand Dauphin le président du festival : "Ce sont des mois et des mois de travail qui ont été anéantis". Véritable coup de massue pour l'organisation qui comme beaucoup a été dépassé par l'ampleur de la manifestation des gilets jaunes à La Réunion. Le président rajoute "C'est vrai que le mois de novembre a été difficile". En plus de l'annulation, il y a aussi les pertes financières qui ne seront jamais remboursées.

Gros travail des équipes

Depuis plus de 20 ans, Armand Dauphin organise des festival et s'implique dans les évènements culturels à La Réunion. Cette édition il y tient, même si le festival démarre dès aujourd'hui il y a eu des changements de programme. L'invité phare, Arnaud Ducret (connu pour son rôle dans la série Parents mode d'emploi) ne sera pas présent. Actuellement en tournage dans le nord de la France, il n'a pas pu venir pour cette troisème édition. Que les fans se rassurent, d'autres invités sont présents comme Christelle Reboul (vue dans Nos chers voisins, Alice Nevers) et Ambroise Michel (à l'affiche de Cut et Nina). Le président du film court rajoute : "C'est une situation inédite pour moi, j'étais comme beaucoup un peu perdu. Mais il y a eu un gros travail des équipes. Il y a désormais plein d'énergie, plein de soutien des partenaires comme la mairie de Saint-Pierre. Et aussi l'énergie des équipes qui est contagieuse".

Des nouveautés pour cette troisième édition

La première édition avait rassemblé 2000 spectateurs, puis la seconde 3000 spectateurs signe d'un réel intérêt du public pour ce festival. Cette année deux grosses nouveautés : l'organisation d'un forum de l'audiovisuel et un casting pour clôturer le festival dans une boîte de nuit de Saint-Pierre. Le forum des métiers est organisé le 15 février de 9 h à 12 h à l'espace Moulin à café de la Ravine des Cabris. Comme son nom l'indique, le public et les curieux découvriront les métiers de réalisateur, photographe, compositeur et bien d'autres, il y aura également un stand sur les formations pour accéder à ces métiers. Des animations et des jeux sont organisés comme des démonstrations de conception de jeux vidéos, de drones et de MAO (musique assistée par ordinateur). L'entrée est libre à tous.

Dimanche 17 février, pour la clôture du festival " partir de 18h, on fête la fin du festival et on organise un grand casting. C'est l'occasion pour le grand public de se renseigner sur la figuration et faire partie d'un fichier pour les prochaines productions qui filmeront à La Réunion" détaille Arnaud Dauphin. Le casting est ouvert aux majeurs même sans expérience.

"Situation globale inquiétante"

"Ça fait 20 ans que je fais des festivals, on ne peut qu'être inquiets au vue de la situation globale. On s'adapte on trouve des solutions" déclare le président face à la difficulté de trouver des financements. Le festival Zot Movie par exemple ne sera pas renouvellé face à ces problèmes de financement. "Il y a 10 ou 15 ans c'était plus facile" estime Arnaud Dauphin, il poursuit "On réfléchis à différentes méthodes de financement. On a la chance d'être en France avec une véritable politique culturelle". Il espère une nouvelle édition dès l'année prochaine. Pour cette édition "J'espère une belle communion avec le public. Qu'il y ait du bonheur et des émotions entre les spectateurs et les professionnels. Et que ça donne envie aux Réunionnais d'aller voir d'autres films que les productions d'Hollywood et les grandes comédies françaises" conclue le président.

Le festival du Film Court de Saint-Pierre du 13 au 17 février 2019 : - 5€ pendant le festival - 2€ en pré-vente pour les habitants de Saint-Pierre (500 places) - 2€ Etudiants, -18ans, demandeurs d’emploi, intermittents du spectacle

Retrouvez les informations et le programme complet sur le site du festival.

jb/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Saint-Pierre , civis , festival , audiovisuel , compétition , court métrage , forum , films , ORGANISATION , actualité de la réunion , Actus Reunion , Civis Actualité , Film court

suivez-nous