Réunion par Imaz Press, mardi 22 septembre 2020 à 12:58
Pas d’inquiétude à avoir (actualisé)

"Un séisme d’intensité inhabituelle, mais qui reste isolé" selon Aline Peltier

image description
image description

Ce lundi 21 septembre à 21h02, les Réunionnais ont ressenti la terre trembler sous leurs pieds. Un séisme de 4,4 sur l’échelle de Richter (qui compte 9 degrés) ressenti principalement dans le nord, mais également dans l’ouest et l’est et plus faiblement dans le sud de l’île. Pour l’observatoire volcanologique, cet événement reste isolé. "La localisation du séisme, à 22 km au nord-ouest de Saint-Denis, est connue pour être une zone active. C’est par contre un séisme d’intensité inhabituelle" explique Aline Peltier, directrice de l’OVPF. "Tant que cela reste isolé, il n’y pas d’inquiétude à avoir" continue-t-elle. Un appel à témoignages est lancé pour identifier plus précisément l’intensité réelle du séisme. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Les réseaux sociaux ont été inondés de messages d'alerte ce lundi dans la soirée. "Woper la Zot la senti la terre bouger aussi ?!?!", "zot la senti un vibration a l'instant (tremblement de terre) (Saint Denis)", "Alors je sais pas vous mais j’ai senti un mini séisme....", "tremblement de terre à l’instant sur Ste Clotilde. Jamais ressentis ça de ma vie"...

A 21h02 précisément, une secousse relativement forte a été ressentie majoritairement dans le nord de l'île, mais également un peu partout sur le département : Saint-Paul, Le Port, Saint-Denis, même la Plaine-des-Palmistes. Les témoignages font état d'un séisme de plusieurs secondes.

- 4,4 sur l'échelle de Richter -

Très rapidement, l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise a donné des explications, confirmant dans un premier temps que le séisme avait bien "été enregistré sur l'ensemble du réseau de sismomètres de l'OVPF" et précisant dès 21h que des analyses était "en cours concernant sa position exacte".

A 21h45 l'observatoire précise que la magnitude enregistrée est de 4,4 sur l'échelle de Richter. Une intensité inhabituelle d'après l'OVPF. "En général, les séismes ressentis sont plutôt de l'ordre de 2 sur l'échelle Richter. Par exemple, les deux autres séismes ressentis cette année était de 1.9" souligne la directrice de l'OVPF.

L'intensité du séisme enregistré ce lundi peut s'expliquer par le délai entre celui-ci et le dernier à être survenu. "Les failles à l'origine des séismes sont parcourues de fluides (appelées "contraintes" en terme scientifique) qui génèrent de l'énergie. Cette énergie s'accumule, et plus le temps est long entre chaque séisme, plus celui-ci sera puissant. Les séismes étant réguliers dans cette zone, ils sont donc généralement assez faibles" détaille Aline Peltier.

Lire aussi : Un séisme de magnitude 4,4 a secoué La Réunion

"Les premières analyses de ce séisme ont permis de le localiser, à 27 km sous le niveau de la mer, à 22 km au nord-ouest de Saint Denis" précise l'OVPF dans une publication sur Facebook et Twitter.

Voyez ici la localisation de l'épicentre :

Un appel à témoignages est d'ailleurs lancé pour identifier plus précisément l'intensité réelle du séisme. "Pour l'heure, nous avons reçu des témoignages d'un peu partout dans l'île, alors qu'habituellement, les séismes ne sont ressentis que dans les alentours de l'épicentre" explique Aline Peltier.

- Plus d'une quinzaine de séismes en 10 ans -

Ce n'est pas la première fois que la terre tremble à La Réunion et ce type d'événement n'a rien d'exceptionnel, rappelle l'OVPF : "ce type d’événements, ressenti par la population est enregistré plusieurs fois par an". Celui enregistré ce lundi soir, "d'origine tectonique", est considéré comme un séisme isolé, aucune réplique n'était annoncée.

"Depuis l'arrivée de l'Homme à La Réunion, 13 ou 14 séismes d'une intensité similaire ou plus élevée ont été ressenti. On ne peut cependant pas les mesurer, les instruments de mesure n'étant pas encore disponibles, nous nous basons donc sur les archives" détaille Aline Peltier.

Ces dernières années, 2017 et 2018 ont notamment connu plusieurs séismes.

Mardi 7 août 2018, une secousse de magnitude de 2,5 est ressentie dans le nord de l'île à 7h50. Le même hiver, lundi 16 juillet 2018,deux faibles séismes sont enregistrés par l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). Le premier a été ressenti par des habitants de l'île, dans le nord et le second, non ressenti, a été localisé dans le secteur de Mafate.

La même année, le 27 février 2018, à 23h25, la terre tremble fortement avec un séisme de magnitude de 4 à 5. Il a été ressenti, principalement dans les régions des Plaines et dans le secteur sud sud-ouest, et dans une moindre mesure jusqu'à Saint Denis.

Le 7 novembre 2017,une secousse est ressentie dans le secteur nord de La Réunion. Le même mois, le 4 novembre 2017, peu avant 22h, un tremblement de terre a été ressenti sur une majeure partie de l'île, plus principalement dans l'ouest.

Deux autres dates en 2017 : le 1er février 2017 à 22h43, le nord-ouest de La Réunion est secoué par un tremblement de terre ressenti dans toute la région de Saint-Denis et dans l'ouest, d'une magnitude de 2,4 sur l'échelle de Richter ; et le 31 janvier 2017 à 16h59 :une secousse, de magnitude de 2,5 est ressentie dans le nord-ouest.

L'année 2015 elle aussi a connu plusieurs tremblements de terre avec un séisme le 13 novembre 2015 à 17h16 d'une magnitude de 3,9 à Saint-Denis dans les quartiers de la Bretagne et de la technopole mais également dans l'ouest dans les hauts de Saint-Paul, et dans le sud. Le 4 mai 2015 à 6h54: un séisme de 2,5 sur l'échelle de Richter a été enregistré à plus de 15 kilomètres de profondeur, ressenti à Hellbourg, à Salazie. Le 31 mars 2015 à 21h06,un séisme de magnitude 3,25 sur l'échelle de Richter se produit au large du Port, une secousse est ressentie dans tout l'ouest de l'île.

Si l'on remonte jusqu'en 2007, on peut aussi citer la secousse de magnitude 3,1 ressentie dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 août 2014, mais également celle de magnitude 2 le 2 novembre 2013, dans l'ouest. Le 8 septembre 2011 à 18h53, d'une magnitude inférieure à 2, un séisme ressenti dans les hauts de l'est et dans l'ouest notamment. Le 16 juin 2011 à 16h18 :un tremblement de terre de magnitude 2,3 secoue le nord et le nord-ouest. Le 20 mars 2010 :deux secousses de faible intensité sont enregistrées dans l'ouest dans une zone comprise entre Piton Saint-Leu et l'Étang-Salé.

On enregistre aussi des records de durée avec la secousse du dimanche 30 novembre 2008à 19h43 : un séisme de magnitude de 2,7 qui dure 60 secondes, ressenti dans le nord, l'ouest le sud.

Ou encore le 24 août 2007, 15h une secousse de magnitude de 3,6 dure trois minutes. Elle avait provoqué des scènes de panique dans le sud notamment à Cilaos, Saint-Pierre et Saint-Joseph.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : observatoire , tremblement de terre , séisme , secousse , OVPF , actualités de la réunion , Actus Reunion

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis