Réunion par Imaz Press, jeudi 2 janvier 2020 à 14:34
[PHOTOS] Beaucoup moins de saletés cette année

La Saline les Bains : 5 litres de déchets ramassés dans le lagon de Trou d’eau

image description
image description

Comme chaque année au lendemain du Nouvel An, les membres de l’association Surfrider ont remonté leurs manches pour s’attaquer aux déchets du lagon. Concentrés sur le spot de Trou d’eau à la Saline les Bains (Saint-Paul), ils ont collecté 5 litres de déchets en tout. C’est très peu, comparé aux années précédents. Deux facteurs : beaucoup moins de monde sur la plage à cause des intempéries, et une meilleure responsabilisation des fêtards, prêts à nettoyer dès leur réveil.

Une dizaine de membres de Surfrider, association européenne de protection des océans, se sont activés dès le 1er janvier sur la plage de Trou d'eau pour ramasser les déchets du Nouvel An. Ceux qui sont trouvés à même le sable sont rassemblés en paquets et ramassés par Tamarun. Surfrider s'occupe pour sa part du lagon.

"Nous sommes allés jusqu'au pote de maîtres nageurs-sauveteurs de la Saline. En tout nous avons collecté 5 litres de déchets" indique Nicolas Maréchal, représentant local de Surfrider.

Pour lui c'est un total bien inférieur aux autres années, "franchement ce n'est pas grand chose", nous dit-il. Parmi les déchets : beaucoup de restes de fusées, de cartons de feux d'artifice, de pétards. "Ils étaient coincés dans le corail. Il y a de grandes chances pour que d'autres déchets soient déjà emportés vers le large, en partant par la passe".

La passe est le seul endroit du lagon qui communique directement acec l'Océan indien, via un "trou" dans la barrière de corail. Le lagon a donc aussi été peu impacté car la marée était descendante toute la nuit. "La passe est une vrai chasse d'eau et évacue tout ce qui flotte..." indique Surfrider.

Des fêtards plus responsables

L'association observe une nette amélioration en terme de déchets sur la plage et en mer. "Nous avons trouvé très peu de bouteilles en plastique, très peu de plastique de façon générale", note Nicolas Maréchal. "Les bouteilles étaient surtout en verre, et beaucoup étaient consignées." A La Réunion, certaines marques de bières sont en effet récupérées par la suite.

La météo en a aussi dissuadé plus d'un : en raison des intempéries, les plages de l'ouest étaient nettement moins bondées cette année. Et qui dit moins de monde dit moins de déchets.

"On a aussi été étonnés de voir que les groupes se mettaient à nettoyer dès leur réveil. Quand nous sommes arrivés, ils étaient tous en train de nettoyer autour d'eux, sac poubelle en main." Une belle amélioration, qui prouve peut-être que la sensibilisation fonctionne.

Privilégiez le consommable au plastique

Pour l'année prochaine, le représentant local de Surfrider n'hésite pas à donner des conseils : "privilégiez le consommable, le dégradable, évitez le plastique. Pour les boissons, prenez plutôt des bouteilles consignables."

Bien sûr on peut tout faire mieux. "Nous avons retrouvé beaucoup de bouteilles pleines, même pas ouvertes. Beaucoup d'objets perdus aussi. Cela prouve qu'il faut encore gagner en organisation, faire attention à ses affaires", indique Nicolas Maréchal. "Il y a toujours des progrès à faire."

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : plage , déchets , nouvel an , actualités de la réunion , Trou d’eau , la saline les bains , Actus Reunion

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis