Réunion par Imaz Press, vendredi 19 janvier 2024 à 08:50

La reprise c’est lundi : Rentrée scolaire : aucun établissement n’a été fortement touché par le cyclone Belal

image description
image description

Tic, tac, tic, tac… dans trois jours – ce lundi 22 janvier 2024 - sonne la fin de la récréation longue durée pour les marmailles de La Réunion et le retour obligatoire sur les bancs de l’école. Écoles, collèges et lycées, plus de 200.000 élèves vont reprendre le chemin des classes après plus d’un mois de vacances. À quelques de ce retour, le recteur de l’académie, Pierre-François Mourier, dessine les contours des nouveautés attendues pour ce second semestre. Une rentrée également marquée par un changement de ministre de l’Éducation. (Photo photo Sly/www.imazpress.com)

10:27

C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi.

09:49

Un service d'aide pour les familles

Il s'agira là d'avoir un suivi et d'apporte des réponses rapides aux familles qui font face à des difficultés, au harcèlement, aux violences. Pour La Réunion, "on a obtenu la création d'emploi de deux cadres".

"Ils auront à leur disposition des agents - selon les spécialités (juridique, école inclusive...)."

09:37

De nombreux changements pour cette rentrée des classes

Beaucoup de changements pour la rentrée, "même si ce n'est pas facile nous sommes pour les mettre en place", note le recteur de l'Académie. Et "l'objectif est d'améliorer la réussite des élèves".

Des réformes "qui ont pour but l'élévation du niveau et l'épanouissement des élèves". Et c'est pour cela qu'à la rentrée 2024 les groupes de niveaux seront mis en place. "Les groupes de niveaux ne sont pas une punition."

09:20

"La majorité des établissements rouvriront à la rentrée"

Concernant les établissements qui ne pourraient pas rouvrir, les dernières informations tomberont ce dimanche pour les familles de La Réunion, "même si l'écrasante majorité seront ouverts".

"Si toutes les conditions ne sont pas réunies (en terme d'hygiène), on n'ouvrira pas."

Pour l'eau, "les collectivités feront en sorte que des packs d'eau seront livrés dans les établissements scolaires de sorte que les élèves puissent boire à leur soif toute la journée de lundi et les journée d'après".

 

09:17

Éducation et jeux olympiques

Le préfet se dit satisfait "car nous avons réussi à avoir plus de 250 billets pour assister aux jeux paralympiques". "Cela veut dire qu'on va avoir deux écoles et cinq établissements qui iront assister aux épreuves", précise le recteur.

"On veut leur montrer une société où la différence est compensée."

09:13

Rehausser le niveau d'exigence et d'ambition des examens

Dans les mesures du choc des savoirs, "il y a l'idée de rehausser notre exigence lors des examens". "Je m'engage, dès cette session du bac et du brevet, a mettre fin au correctif académique - possibilité de rehausser l'ensemble des notes", lance Pierre-François Mourier.

Cela veut dire "qu'on assume le fait que dès cette année il y aura probablement une baisse des résultats au DNB et au bac". "C'est aussi une marque de respect pour les élèves et leurs parents."

Si cela n'aura pas d'impact pour cette rentrée, en 2025 à l'inverse, les élèves qui n'auront pas eu le DNB ne passeront plus en Seconde. "Ce qui ne veut pas dire que le redoublement est honteux. Cela peut être une chance pour l'élève."

09:11

Des stages pour les secondes

Des stages pour l'ensemble des lycéens de seconde, "même si cela n'est pas sans difficulté pour les académies d'Outre-mer". "On a une différence liée au tissu d'entreprise qui est un tissu de petites voire très petites entreprises", indique le recteur.

Des stages proposées lorsque les élèves de Première et de Terminale passeront le bac, du 17 au 28 juin 2024.

09:09

Gratification des stages en milieu professionnel

Jusque ici non rémunéré, désormais "ils le sont". Cette indemnité "reconnaitra l'engagement des jeunes passés dans l'entreprise".

Les premières gratification seront versées dès janvier et prendront en compte les période depuis la rentrée de 2023.

09:08

Un uniforme pour la rentrée

L'objectif étant "que les élèves soient sur un pied d'égalité". Parmi les outils mis en oeuvre, il y a la tenue unique pour les élèves. Une tenue expérimentée dès ce mardi dans l'Académie. Les élèves auront une seule tenue et "qui permettra de gommer toutes les différences sociales, culturelles et faire en sorte que les problèmes que l'on a pu connaître - des signes ostensibles - soient gommés".

Pour ce faire, lundi matin - à 10 heures, le recteur procèdera à la distribution des tenue au collège Amiral Bouvet. une tenue qui "ne coûtera rien aux familles et sera pris en charge par l'État et la collectivité locale responsable".

 

 

09:07

Des cours d'empathie pour la rentrée

Cela va permettre aussi de "commencer l'expérimentation des cours d'empathie". "La nouvelle ministre reprend cela à son compte et nous avons trois école : Saint-Paul 1, qui sont volontaires pour ces cours d'empathie." "Pour nous ce n'est pas une nouveauté car nous sommes très branchés sur ces cours. On a été une académie précurseur."

Des cours d'empathie avec des kits fournis. "On sait que plus on apprend aux enfants tôt à se mettre à la place de l'autre, moins on a de problèmes de violences scolaires, de harcèlement", note le recteur de l'Académie.

08:59

Évaluation à mi-parcours, cours d'empathie, tenue unique... plusieurs nouveautés pour cette rentrée

Parmis les nouveautés de cette rentrée de janvier, ce sont les évaluations à mi-parcours au niveau CP, mis en place fin janvier-début février "pour nous donner une photographie du niveau des élèves".

08:56

Des postes pour plus d'aides

Des postes en plus, cela va permettre d'achever le dédoublement des maternelles en REP+, d'augmenter la scolarisation des tous petits (moins de 2 ans), "levier de progression considérable".

Permettre d'augmenter l'école inclusive et les contrats locaux d'accompagnement.

Dans le second degré, "cela va permettre à la rentrée de 2024 (en août), de mettre en place les groupes de niveaux, des groupes de besoin". "L'idée est de répondre aux besoins des élèves", indique Pierre-François Mourier. "Tout cela "étant lié au renforcement des devoirs fondamentaux".

Des moyens qui vont permettre "d'amplifier l'apprentissage du créole, un des axes structurant de notre politique académique".

08:52

La démographie scolaire continue de baisser

La démographie scolaire continue de baisse à La Réunion et pourtant les moyens ont été renforcés pour la rentrée 2024 avec 55 emplois nouveaux pour le premier degré, 45 emplois nouveaux pour le second degré.

"Notre plaidoyer pour cette île a été entendu à Paris", se réjouit le recteur.

"Dans les semaines qui viennent, nous devrions pouvoir mettre en place un service d'aide aux familles pour les situations liées aux violences, harcèlement et mal-être des élèves.

08:50

L'école de Piton Sainte-Rose va pouvoir rouvrir

À Piton Sainte-Rose, alors que l'Académie avait des inquiétude - concernant l'électricité -, l'établissement devrait pouvoir rouvrir à la rentrée scolaire.

Et si les réseaux internet ne sont pas en état de fonctionner, "on prendra la feuille et le papier", souligne Pierre-François Mourier.

08:44

"On a pas de problème insurmontable, aucun établissement structurellement atteint"

"La vraie difficulté - malgré le problème des arbres tombés et l'accumulation de déchets verts - c'est l'électricité et l'eau", dit-il. "On est pas très inquiet pour cette rentrée. On a collectionné l'ensemble des dégâts du cyclone. On a pas de problème insurmontable, aucun établissement structurellement atteint."

Même si "le jour de la rentrée on ne peut rouvrir car l'électricité n'est pas remise, les établissements ouvriront rapidement".

08:36

Une rentrée (normalement) pour tous ce lundi

"On souhaite que tous les élèves de l'Académie reprennent le chemin de l'école ce lundi 22 janvier", souligne Pierre-François Mourier, recteur de La Réunion.

"L'enjeu c'est que tout soit remis en ordre dans les établissements pour la rentrée scolaire."

08:35

Bonjour à tous, merci de nous retrouver pour ce live dédié à la rentrée scolaire qui approche à grands pas.

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis