Mouvement social

La préfecture fait le point

Photo RB/Imaz press Réunion

Interpellations, stations services réapprovisionnées, difficultés de circulation, le préfet fait le point sur la situation à La Réunion ce lundi 26 novembre

Interpellations

La nuit du samedi 24 au dimanche 25 novembre a été calme et aucun fait majeur n’est à déplorer. Deux personnes ont été interpellées (jet de projectile et dégradation de radar), ce qui porte à 154 le nombre d’interpellations depuis le 17 novembre (données consolidées cette fin de semaine).

Approvisionnement en carburant

53 stations services ont été approvisionnées en gas-oil et essence sans plomb. Ces stations sont ouvertes à tous les usagers de la route. La plupart d’entre elles appliquent un rationnement afin de pouvoir servir le maximum d’automobilistes et il est toujours conseillé de limiter ses déplacements aux seuls besoins essentiels. 14 stations services réquisitionnées sont toujours réservées aux services de secours, d’urgence et de sécurité. Ces stations ne peuvent fournir du carburant qu’aux seuls véhicules listés dans l’arrêté préfectoral consultable sur le site internet : www.reunion.gouv.fr. 

Difficultés de circulation

Plusieurs barrages sont en place depuis ce matin et la circulation reste difficile sur de nombreux points de l’île. Le préfet rappelle que la liberté de circulation des véhicules de secours, d’urgence et sanitaires doit être respectée et assurée. Il invite les participants aux mouvements de blocage à faire preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence. La sécurité des manifestants mais aussi de tous les usagers de la route doit être une priorité absolue.

Accompagnement

Le préfet de La Réunion rencontrera aujourd’hui les acteurs du monde agricole puis du monde économique pour travailler sur un dispositif d’accompagnement des entreprises en difficultés afin d’anticiper la reprise de l’activité économique.  

mots clés de l'article : gilets jaunes , Actus Reunion

à voir également en vidéo

dossier associé

suivez-nous