Alors que l’épidémie se calme à La Réunion

La Métropole confrontée à ses premiers cas de dengue

photo imaz press reunion

18 cas de dengue et 1 cas probable de chikungunya viennent d’être recensés dans la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur (Paca), selon l’Agence régionale de santé du territoire. Des cas de dengue qui inquiètent les autorités, compte tenu de la situation réunionnaise.

Selon l’ARS Paca, "ce sont uniquement des cas importés, pas autochtones", ce qui suggèrerait une possible contamination par une personne porteuse de virus venant d’une zone tropicale. Les regards en tout cas se tournent vers La Réunion où sévit actuellement une épidémie.

Avec moins de 300 cas de dengue enregistrés en une semaine (du 10 au 16 juin), l’épidémie est clairement en phase de décroissance sur l’île, à la faveur d’un temps hivernal qui ralentit fortement la circulation épidémiologique. Malgré tout, les autorités sanitaires restent vigilantes et appellent à la plus grande prudence, notamment à la veille des vacances scolaires qui riment souvent avec voyages, vers la Métropole notamment.

Cet appel à la vigilance prend en tout cas une dimension encore plus particulière suite à l’annonce de ces 18 cas de dengue. Ce sont les premiers cas enregistrés alors que l’été fait une entrée fracassante sur le territoire métropolitain avec des températures records.

Malgré l’inquiétude, les autorités sanitaires de Métropole refusent pour l’heure d’être alarmistes. "C’est quelque chose qui arrive tous les ans, il ne faut pas dramatiser", expliquent-elles, appelant la population à effectuer les gestes de prévention nécessaires afin de lutter contre la prolifération du moustique tigre.

Plus d'informations sur le site www.reunion.gouv.fr

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : santé , chaleur , Chikungunya , dengue , maladie , moustique , été , Actus Reunion

suivez-nous