La danse comme thérapie

La Fédération française de handidanse s’exporte sur l’île

photo imazpress reunion

La Fédération française de handidanse aura bientôt son antenne à La Réunion. C’est ce qu’est venue annoncer Cécile Avio, présidente d’honneur de la fédération, et créatrice de la méthode "Avio" - qui consiste à adapter la danse au handicap de chacun.

Cécile Avio intervient auprès de personnes en situation de handicap depuis 1994, et a décidé, en collaboration avec le Conseil départemental, de proposer des formations afin de sensibiliser les danseurs et les professionnels médico-sociaux réunionnais aux bienfaits de la danse sur la santé des patients. " On peut observer des initiatives qui vont dans le sens de notre association dans beaucoup de structures spécialisées à La Réunion, souligne cette dernière, mais ces personnes n’ont pas reçu de formation à proprement parler. C’est ce que nous souhaitons apporter ". Ce n’est cependant pas pour autant que La Réunion ne compte pas de danseurs porteurs de handicap, certains ayant même remportés des médailles lors du concours national de handidanse qui a lieu depuis 2015. En 2018 par exemple, la troupe réunionnaise avait ramené avec elle la médaille d’or et les félicitations du public.

Lire aussi : Retour des médaillés réunionnais

Si les derniers arrangements sont encore en cours avec le Conseil départemental, il est déjà acté qu’une quinzaine de professionnels de la danse recevront une formation à l’handidanse, dont les cours seront dispensés par Cécile Avio elle-même. " Les frais de formation seront pris en charge, et les structures spécialisées sont bien entendu invitées à participer aussi afin d’acquérir des techniques pour se former elles aussi " précise la présidente de l’association.

Redonner confiance aux patients

L’handidanse, comme son nom l’indique, vise à dispenser des cours de danse à des personnes porteuses de handicap. Que ce soit un handicap moteur, mental, léger ou lourd, l’association a à cœur de s’adapter à chacun pour leur faire découvrir les plaisirs de la danse.

Les objectifs sont nombreux : redonner confiance aux patients, leur prouver qu’ils sont capables de bien plus que ce qu’ils peuvent imaginer, leur donner un nouveau moyen d’expression… " J’ai vu tellement de personnes s’épanouir grâce à la danse, je suis persuadée de ses bienfaits thérapeutiques sur les malades, développe Cécile Avio, et vous seriez étonnés de tous les mouvements incroyables dont sont capables ces personnes, malgré les nombreux handicaps qu’ils peuvent avoir ".

Ce mardi 9 avril, la rencontre régionale de handidanse se tient à Sainte-Marie, organisée par l’Association sportive et culturelle de la personne handicapée (ASCPH). Les danseurs de La Réunion et Mayotte se retrouvent donc pour partager et danser, mais aussi pour sélectionner les danseurs qui iront représenter La Réunion lors du prochain concours national, qui se déroulera les 18, 19 et 20 juin.

Vous pouvez retrouver notre interview de Cécile Avio ci-dessous

as/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : handicap , association , danse , Culture , Social , actualité de la réunion , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , Fédération Française Handidanse

suivez-nous