Réunion lundi 9 décembre 2019
Parler croyances, religions et traditions avec les patients

La consultation transculturelle au CHU, nouveau dispositif cosmopolite

image description

Depuis le début de l’année 2019, le Pôle de Santé Mentale du CHU propose un nouveau type de prise en charge spécifique et original. Ségolène Meyssonnier, psychologue clinicienne, et son équipe pluridisciplinaire constituée d’infirmiers, d’une assistante sociale, de psychologues et de psychiatres ont ouvert un espace thérapeutique où le groupe de professionnels prend le temps de parler des croyances, des religions et des traditions avec les patients qu’ils accueillent. Nous publions ci-dessous le communiqué du CHU.

Cet espace thérapeutique dit " consultation transculturelle " permet de comprendre et de soigner en tenant compte des éléments culturels du patient et de sa famille. Le cadre est tout d'abord celui de la psychothérapie, mais il peut aussi avoir une fonction d'aide au diagnostic, d'expertise ou de médiation.

Le dispositif transculturel peut être proposé à tout patient (enfants ou adultes) et à sa famille dont les difficultés sont liées aux représentations de la maladie dans une culture donnée et à la mise en lien entre la culture d'origine et la prise en charge psychiatrique.

C’est une consultation de deuxième intention dans les situations où une prise en charge psychiatrique a déjà été mise en place pour le patient. Quand l'équipe référente est interpellée par une compréhension divergente de la maladie, des éléments culturels exprimés, une histoire migratoire traumatique ou des difficultés dans la transmission transgénérationnelle, les professionnels peuvent orienter les patients vers le dispositif transculturel.

Le patient et les membres de sa famille, qu'il invite à participer à la séance, sont reçus par le groupe de thérapeutes multiculturels, et également lorsque c’est nécessaire, par un interprète.

Ce dispositif répond à un besoin des patients et des familles d’être entendus dans leurs représentations de la maladie et dans leurs spécificités culturelles, si chères aux réunionnais.

Par ailleurs, dans le cadre de la 5ième journée éthique du CHU intitulée cette année " culture et laïcité : pour une éthique des soins ", les thérapeutes de la consultation transculturelle ont présenté des situations cliniques permettant de sensibiliser le plus grand nombre de professionnels à la place de l’ethnopsychiatrie à l’hôpital.

Mme Meyssonnier a cette année formé des équipes du pôle santé mentale à l’approche transculturelle, et poursuivra ce travail en 2020 afin que les professionnels se familiarisent à l’écoute et à la prise en charge des éléments culturels lors des rencontres avec les patients et leurs familles.

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité
Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis