Il va tenter un nouveau record

La clinique des Tamarins va suivre la traversée des Pyrénées de Pascal Blanc

Photo : Moris Bouze

Le trailer Pascal Blanc, arrivé 2ème au Grand Raid en 2011, va tenter de battre le record de traversée des Pyrénées par le GR10, et sera suivi par la clinique des Tamarins pour étudier son mental et sa lucidité. A 54 ans, ce coureur déjà détenteur du record de la traversée des Alpes, partira le 24 juillet 2019 essaiera de finir sa course le 3 ou 4 août 2019.

Cette signature s’est effectuée au sein de la clinique Les Tamarins Ouest suite au tournage des vidéos de l’athlète dans le cadre de sa préparation. Pascal Blanc va s’élancer à la conquête du massif français le 24 juillet 2019. Un parcours qui débutera à Banyuls et qui s’achèvera le 3 ou 4 août à Hendaye. Ce partenariat permettra à Pascal Blanc d’échanger avec des professionnels de la santé mentale et physique.

Pour l'occasion, il est venu tourner deux vidéos avec son équipe au sein de la Clinique les Tamarins Ouest. Pascal Blanc s’est entretenu avec Kevin Favreau, kinésithérapeute au sein de l’établissement de santé. Il a également pu utiliser le matériel d’isocinétisme, qui permet une évaluation fine et précise de la force musculaire des membres supérieurs et inférieurs. Une évaluation importante pour optimiser le travail de renforcement musculaire. Ces vidéos seront diffusées sur le site internet de Pascal Blanc avant le début de la phase de reconnaissance.

"Gérer son mental"

Le président du groupe Les Flamboyants et psychiatre Gérard d’Abbadie y voit un véritable intérêt "sur le conscient et l'inconscient". Le défi de Pascal Blanc incarne selon lui "l'importance de gérer son mental : c'est extraordinaire et passionnant." Une équipe le suivra à distance, par échanges téléphoniques ou textos.

A 54 ans, Pascal Blanc, arrivé 2ème au Grand Raid en 2011 s'apprête donc à parcourir 900 kilomètres, avec 58 000 mètres de dénivelé positif. "L'idée c'est de le faire en une fois", nous explique-t-il. "Il n'y a pas de record officiel pour l'instant mais le traileur Thierry Cobarieu a pointé à 12 jours et 10 heures de son côté." Il va donc essayer de terminer la traversée en 10 ou 11 jours. "La préparation physique est intense forcément, la préparation nutritionnelle est importante aussi, et bien sûr il y a le mental. Anticiper la fatigue ou la perte de lucidité, c'est là-dessus qu'il va vraiment falloir travailler."

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : trail , traversée , Pascal Blanc , actualités de la réunion , Actus Reunion , Clinique des Tamarins , Pyrénées

suivez-nous