La Cinor a fixé ses orientations budgétaires

photo imaz press reunion

Le premier Conseil Communautaire de la Cinor de l’année s’est tenu ce jeudi 22 février 2018, avec pour principal point à l’ordre du jour, les orientations budgétaires. Pour la deuxième année, les orientations budgétaires sont une déclinaison du projet de territoire de la Cinor, engageant donc l’intercommunalité dans une phase opérationnelle. 2018 se place donc résolument sous le signe de la mise en oeuvre des transitions enclenchées en 2017. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Cinor

Tout d’abord la séance s’est ouverte sur le remplacement au Bureau Communautaire de Jean-Louis Lagourgue, démissionnaire. Richard Nirlo, Maire de Sainte-Marie a été élu 1er Vice-Président. Les 57 initiatives identifiées dans les orientations budgétaires donnent le ton : la CINOR est résolument en phase opérationnelle, avec un objectif principal de créer 5000 emplois. Les projets impulsés en 2017 sont désormais en cours de concrétisation. L’exemple le plus visible de cette concrétisation est forcément la construction de la première ligne de téléphérique reliant le Chaudron à Moufia qui va débuter au cours de l’année 2018.

Dans les autres projets qui vont évoluer considérablement cette année, on peut noter :
- la construction du " Cube ", espace immobilier de 4000 m2 dédié aux entreprises et startups sciences du vivant et hautes technologies avancées va également se concrétiser. Cette année avec la phase 1 de ce projet représente un coût de 3,3 M d’euros (hors foncier mais études comprises), portés à 30% par la CINOR ;

- l’engagement des études opérationnelles nécessaires au démarrage des travaux en 2018 pour l’extension du Port de Sainte-Marie (coût total de l’opération 400 000 euros) ;

- le lancement de la 1ère promotion du programme Simplon Réunion (15 jeunes), visant à former des jeunes au numérique et à les accompagner dans leur parcours de formation et d’insertion pour un coût total de l’opération 200 000 euros, portés à 30% par la CINOR, dont 70 000 euros de fonctionnement pour 2018 ;

- un accompagnement de la mutation de l’équipement Aquanor en vue de le repositionner, de valoriser son emplacement et de renforcer son identité. Une somme maximum de 80 000 euros est prévue, équilibrée par des recettes escomptées de 10 fois ce montant ;

- la création d’un pôle d’activités sportives et nature sur le site Bocage/Rivière, avec une dimension culturelle et patrimoniale fortes. Le volet études est inscrit au budget 2018 pour un montant de 300 000 euros pris en charge en totalité par la CINOR, laquelle participera sur le budget 2018 à hauteur de 30% de l’enveloppe travauxde la 1ère phase ;

- le lancement d’une nouvelle manifestation, le Trailathlon, au Colorado, en vue de valoriser l’espace dans ses différentes composantes (nature, glisse, etc…). 40 000 euros seront inscrits au budget de fonctionnement 2018 de la CINOR pour organiser la 1ère édition de cette course.
Pour la mise en œuvre de l’ensemble de ces projets, comme autant de traductions concrètes du projet de Territoire, l’encadrement et les élus de la CINOR se sont placés en mode projet, faisant ainsi évoluer l’organisation interne afin de tendre vers une gouvernance encore plus efficace, toujours plus active et réactive, au service de la population et du développement du territoire.

Ainsi, des groupes projets sont déjà mis en place tels que le "Foncier et immobilier", "Sévi Bocage Rivière" et "Maison des services" mobilisant les compétences internes de la Cinor.
 

mots clés de l'article : Votes , cinor , orientations budgétaires , Actus Reunion , Axes , Cinor Actualité

à voir également en vidéo

suivez-nous