Conseil départemental

L’exposition "Expressions botaniques d’Afrique du Sud" à Mascarin Jardin botanique a démarré

Photo : Conseil départemental

Jusqu’au 14 juillet 2019 inclus, Mascarin-Jardin Botanique de La Réunion accueille une exposition de la Botanical Artists Association of Southern Africa (BAASA), l’association qui regroupe les artistes botaniques d’Afrique du Sud.

Cette exposition présente une quarantaine d’oeuvres d’artistes sud-africains, parmi lesquelles Julie Ah-Fa, Réunionnaise installée à Johannesburg qui a exposé à Mascarin l’année dernière (2018). Pour la première fois, du 09 au 14 juillet 2019 inclus, Mascarin Jardin Botanique de La Réunion accueillera une exposition de la Botanical Artists Association of Southern Africa (BAASA), l’association qui regroupe les artistes botaniques d’Afrique du Sud. "Le Département a mis le jardin botanique à disposition de l’artiste, étant donné que c’est une réunionnaise qui est expatriée en Afrique du sud, mais ça reste quand même une réunionnaise qui nous fait connaitre les plantes endémiques d’Afrique du sud, qu’on a aussi à La Réunion .D'ailleurs ça nous apprend en même temps parce que l’on croit que c’est des plantes de La Réunion mais là j’ai appris par exemple qu’on a beaucoup de plantes en commun mais la plupart viennent d’Afrique du Sud" a déclaré Jacqueline Henry, conseillère départementale. De nombreuses plantes sud-africaines seront à l’honneur, ainsi que d’autres plantes populaires, comme les roses ou les hibiscus qui ont attiré l’œil des artistes.

Parallèlement à l’exposition, un atelier animé par Julie Ah-Fa, jeune aquarelliste botanique, originaire du Tampon et installée en Afrique du Sud, et Gillian Condy, Présidente de l’association BAASA vous permettra de vous familiariser aux techniques de l’aquarelle botanique. "C'est un processus effectivement qui demande beaucoup de travail parce qu'on part de la plante, un spécimen qu’on va étudier, regarder sous tous les angles et ensuite on va dessiner plus précisément possible parce que c’est de l’art botanique, donc ça doit être à la fois scientifiquement correct mais également très esthétique et attrayant à l’œil du spectateur " a souligné Julie Ah-Fa, aquarelliste botanique

mots clés de l'article : culture , art , actualité de la réunion , Actus Reunion , Mascarin-Jardin Botanique de La Réunion , Botanical Artists Association of Southern Africa

suivez-nous