Réunion par Imaz Press, jeudi 8 juin 2023 à 06:45

L’équipe de France vice-championne du monde : Mondiaux 2023 de surf : Johanne Defay en bronze

image description
image description

Ce 7 juin 2023, avaient lieu les World Surfing Games au Salvador. Et les Bleus se sont démarqués, terminant à la deuxième place de ces mondiaux. Une équipe qui est parvenue à obtenir les deux tickets pour les Jeux de Paris-2024 dévolus aux meilleurs surfeurs européens par genre. De plus, les Bleus ont terminé à la deuxième place du classement. Et ce, grâce aux résultats de notre surfeuse péi, Johanne Defay, médaillée de bronze (Photo : rb/www.imazpress.com)

L'équipe de France était venue au Salvador pour qualifier deux surfeurs pour les Jeux et pour rester sur le podium des nations, indique la ligue de surf.

Mission(s) remplie(s) puisque les deux Tahitiens des Bleus, finaliste (Vaast) et demi-finaliste (Fierro) du Tahiti Pro de l'an dernier, ont leur sésame ; et que les Bleus restent dans le trio de tête des ISA World Surfing Games pour la troisième année consécutive, après la victoire en 2021, et la 3e place l'an dernier).

- Johanne Defay médaillée -

Johanne Defay semblait était partie pour aller chercher ce titre mondial ISA qui manque à son immense palmarès et qui lui échappe de peu depuis ses années juniors.

"Totalement focus, elle paraissait sûr de sa force, d'autant que les gauches (re)faisaient leur apparition avec la marée montante", précise la ligue.

Et alors qu'on l'imaginait se battre avec Weston-Webb pour le titre, Johanne Defay a cassé sa planche. Un couac qui ne lui a pas empêché d'accéder au podium et de terminer à la troisième place de ce mondial.

Un résultat qui permet à la France d'être vice-championne du monde ISA et de conserver son rang de nation majeure du surf mondiale.

"Il y avait l'option de la gauche, je ne voulais plus aller sur les droites avec le vent. Mais je n'étais pas bien dans l'eau, en surchauffe totale. J'ai eu du mal à produire une rame efficiente. C'était bizarre. J'ai raté une bombe alors que j'étais seul au pic. J'ai raté encore une autre vague. Je me suis remis dedans quand même avec un 7 points mais j'ai tapé un énorme caillou en tombant. J'ai cassé ma planche, j'ai dû sortir, en changer, et je n'avais plus la bonne planche mais une autre, plus grande et plus lourde. J'ai eu une autre bonne vague mais avec ma 5'11 c'était compliqué de bien la surfer. C'est dommage car je voulais faire mieux. On savait que les grosses manoeuvres allaient payer, je n'en ai pas eu, je n'ai pas pu montrer mon surf en finale. J'étais venue pour retrouver du rythme et pour ramener des points à l'équipe. J'ai eu plein de gros scores, j'ai passé beaucoup de tours. Je reste un peu sur ma faim avec cette finale frustrante. En tout cas, l'équipe a bien cartonné. On a récupéré les deux qualifications olympiques. C'est très positif !", a déclaré Johanne Defay à la ligue française de surf.

Lire aussi - Johanne Defay qualifiée pour l'épreuve de surf aux JO de Paris 2024

- Un autre Réunionnais dans la place -

Jérémy Florès, jeune retraité du surf, ne reste jamais loindes vagues. En effet, le Réunionnais est désormais concultant pour l'Équipe de France. "Ce rôle de consultant était tout nouveau pour moi. On m'a demandé de venir apporter mon expérience à l'équipe de France que j'ai toujours eu dans mon cœur. Ces Mondiaux, qualificatifs pour les Jeux à Tahiti, m'ont donné envie de revenir."

"J'ai essayé d'apporter mon énergie et ma motivation. J'ai eu une carrière avec des hauts et des bas et pour une fois, je peux mettre toute mon expérience au service de l'équipe. Mon objectif est différent désormais, ce n'est plus pour ma pomme mais pour l'équipe. C'est bien plus grand. Je me suis aperçu que c'était en tout cas plus difficile d'être un coach ou un consultant comme je le suis, que d'être un surfeur dans l'eau ! J'ai perdu je ne sais pas combien de neurones (rires). C'était tendu. C'était comme si j'étais à l'eau à chaque série. J'ai vécu dans ma carrière ce que nos surfeurs ont vécu cette semaine. Ça a été dur. Touchant. Je termine vidé. On avait Johanne Defay déjà qualifiée et là on qualifie Kauli Vaast et Vahiné Fierro. C'est énorme. Je me suis un peu emballé cette semaine", dit-il.

Lire aussi - Jérémy Florès : "je suis certain à 100% que mon choix est le bon"

Les qualifiés pour les JO

Europe : Kauli Vaast (France), Vahiné Fierro (France)
Afrique : Jordy Smith (Afrique du Sud), Sarah Baum (Afrique du Sud)
Océanie : Billy Stairmand (Nouvelle-Zélande), Saffy Vette (Nouvelle-Zélande)
Asie : Kanoa Igarashi (Japon), Shino Matsuda (Japon)
Amérique : les qualifications se joueront sur les Jeux Panaméricains en novembre au Chili.

Les résultats

Dame

Finale
1. Tatiana Weston Webb (Brésil) 15,00 pts *** Championne du monde ***
2. Erin Brooks (Canada) 14,36 pts *** Vice-championne du monde ***
3. Johanne Defay (France) 13,54 pts *** Médaille de bronze ***
4. Vahiné Fierro (France) 12,30 pts *** Médaille de cuivre ***

Finale de repêchages
1. Erin Brooks (Canada) 14,47 pts
2. Vahiné Fierro (France) 14,14 pts
3. Sally Fitzgibbons (Australie) 12,33 pts *** 5e place ***
4. Sophie McCulloch (Australie) 11,53 pts *** 6e place ***

Finale tableau principal
1. Tatiana Weston Webb (Brésil) 14,10 pts
2. Johanne Defay (France) 13,30 pts
3. Vahiné Fierro (France) 10,90 pts
4. Sally Fitzgibbons (Australie) 7,17 pts

Messieurs

Finale
1. Alan Cleland (Mexique) 18,23 pts *** Champion du monde ***
2. Lucca Mesinas (Chili) 16,17 pts *** Vice-champion du monde ***
3. Miguel Tudela (Chili) 14,96 pts *** Médaille de bronze ***
4. Kanoa Igarashi (Japon) 14,80 pts *** Médaille de cuivre ***

Finale de repêchages
1. Alan Cleland (Mexique) 17,00 pts
2. Miguel Tudela (Chili) 13,06 pts
3. Kauli Vaast (France) 10,56 pts *** 5e place ***
4. Gonzalo Guttierez (Espagne) 9,77 pts *** 6e place ***

Finale tableau principal
1. Kanoa Igarashi (Japon) 17,80 pts
2. Lucca Mesinas (Chili) 15,03 pts
3. Alan Cleland (Mexique) 14,03 pts
4. Miguel Tudela (Chili) 12,54 pts

Repêchages 11e tour
1. Kauli Vaast (France) 15,60 pts
2. Gonzalo Gutierrez (Espagne) 12,76 pts
3. Cody Young (Canada) 12,23 pts *** 7e place ***
4. Reo Inaba (Japon) 10,27 pts *** 8e place ***

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis