Plus d’un millier de cas confirmés du 8 au 14 avril

L’épidémie de dengue s’étend au nord et à l’est de l’île

photo RB imaz Press Réunion

L’épidémie de dengue poursuit son extension avec plus d’un millier de cas confirmés pour la semaine du 8 au 14 avril. Le nombre de cas reste en augmentation régulière et dans les mêmes proportions. De nouveaux foyers émergents ont été observés dans les 4 coins de l’île, plus encore dans le Nord et l’Est. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Les foyers les plus actifs sont situés dans le Sud. Toutefois, on constate que des foyers apparaissent dans le Nord et l’Est de l’île. Les agents de la lutte anti-vectorielle sont engagés, au quotidien, auprès de la population pour limiter la propagation du virus. La mobilisation et les actions de tous (Etat, communes, intercommunalités et population) doivent continuer pour limiter l’épidémie en cours.

Les foyers les plus actifs sont situés dans :

Le Sud : Saint-Louis/La Rivière, l’Etang Salé, les Avirons, Saint-Pierre/Ravine des Cabris et Saint-Joseph L’Ouest : Piton Saint-Leu

Les foyers émergents sont situés dans :

Le Nord : Sainte-Clotilde, Sainte-Suzanne, Sainte-Marie, Saint-Denis et la Montagne L’Est : Saint-André Le Sud : Saint-Philippe L’Ouest : dans différentes localités de la commune de Saint-Paul : Bellemène, Saint-Gilles-les-Bains, La Saline-Les-Hauts, le Bernica et le Guillaume.

Le nombre de consultations pour des symptômes de la dengue en médecine de ville continue de progresser. Par ailleurs, le nombre de passage aux urgences et d’hospitalisations de moins de 24h, pour dengue, est aussi en augmentation.

Les chiffres depuis le début de l'épidémie 14 142 cas autochtones confirmés (dont plus de 7 200 cas depuis le 01/01/2019) 407 hospitalisations (dont 251 hospitalisations depuis le 01/01/2019) 1187 passages aux urgences (dont 712 passages aux urgences depuis le 01/01/2019) Plus de 47 000 cas cliniquement évocateurs (dont plus de 20 000 cas depuis le 01/01/2019) 13 décès, dont 6 directement liés à la dengue. (Depuis le 01/01/2019 : 7 décès, dont 3 directement liés à la dengue) Lutte anti vectorielle

Les équipes interviennent jour et nuit dans les quartiers où des cas de dengue sont signalés, précise l'ARS. Objectif : contenir l’épidémie en intervenant très vite autour du domicile des personnes malades afin d’éliminer un maximum de moustiques adultes pouvant être porteurs du virus dans un rayon de 100 à 150 m autour des cas signalés.

Une information de la population est systématiquement réalisée avant les traitements : soit directement par les équipes de porte à porte en journée, soit par avis de passage remis dans les boîtes aux lettres pour les traitements nocturnes. Le planning des opérations est disponible sur ce lien.

Ces actions ne sont pleinement efficaces que si elles s’accompagnent d’une mobilisation collective. L'ARS rappelle qu'il faut à tout prix consulter son médecin en cas d'apparition de signes de la maladie, se protéger des piqûres de moustiques, vider tout ce qui peut contenir de l'eau stagnante comme les sous-pots, les pneus, les jouets ou tout autre objet. L'agence conseille également de vider ou couvrir les fûts, arrosoirs et seaux, de nettoyer régulièrement les gouttières et de jeter les petits déchets dans une poubelle bien fermée, et respecter les jours de collecte.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : santé , dengue , ARS , Epidémie , actualités de la réunion , Actus Reunion

suivez-nous