Tribune libre d’Olivier Hoarau, maire du Port

L’Education avant tout !

photo Imaz Press Reunion

A l’heure où enfants, personnels éducatifs et parents font à nouveau leur rentrée, nous sommes au Port, seule ville de La Réunion, en passe d’être labélisé "Cité Educative". C’est la preuve de la reconnaissance par nos partenaires : Etat, CAF, Direction de la Jeunesse, Département, de notre mobilisation depuis quelques années déjà en faveur d’une école pour tous, ouverte, de qualité et qui va au-delà du cadre scolaire. L’Education est pour nous une priorité !

L’école est partout, ne se limitant pas à l’acquisition des fondamentaux. Elle est aussi l’école de la vie, l’école du sport, de la culture et celle du partage intelligent de l’espace républicain, de la laïcité. Ces enjeux ne pourraient être tenus sans nos interventions sur le bâti scolaire pour offrir à nos enfants, aux parents et aux personnels éducatifs le meilleur accueil.

Au travers du Plan Enfance Jeunesse nous avons défini l’ensemble des critères de réussite pour permettre à chaque enfant, chaque étudiant d’avoir les mêmes chances, de faire face aux inégalités sociales et aux déterminismes liés à son contexte personnel.

Le chômage, la marginalisation sociale, les difficultés qui poussent certains à se retrouver "adulte" en-dessous du seuil de pauvreté, ne peuvent plus être acceptés comme une fatalité. Que peut-on faire pour changer cela? Que doit-on faire en tant que responsable public?

Nous avons fait clairement de l’Education, un enjeu majeur! En effet, La Réunion ne peut pas continuer à souffrir de ses maux structurels sans que l’on décide de mobiliser tous les moyens et tous les partenaires pour que cela change.

Toutes les stratégies de développement économique, de tourisme, de politiques sociales, d’aménagements, de constructions de logement, de mobilité devraient avoir comme pierre angulaire la réussite éducative des jeunes Réunionnais. Cette réussite doit être leur garantie d’accès à l’emploi sur leur territoire. Bien sûr, le monde s’offre à notre jeunesse qui désire l’assimiler. Quand allons-nous leur donner aussi les moyens de rester dans leur île avec la promesse d’y construire leur avenir professionnel, familial et citoyen?

Lundi prochain, le ministre de l’Education sera présent au Port, au Lycée de Lépervanche afin d’ouvrir la section des métiers de la Mer…il était temps! Cela fait plus de 5 ans que nous sommes en attente d’une décision concrète de la collectivité régionale. Force est de constater que nous devons encore une fois attendre une visite ministérielle pour que cela soit possible.

En effet, il est logique et impératif d’anticiper les besoins en mains d’œuvres qualifiées et formées à La Réunion. C’est l’un des moyens essentiels pour attirer des entreprises ou créer de nouvelles activités pourvoyeuses d’emplois sur notre territoire.

Alors oui, je salue l’ouverture de cette section des métiers de la Mer au Lycée de Lépervanche mais, j’appelle de mes vœux la création d’un lycée de plein exercice au Port car ce sont des emplois à venir pour ceux qui souhaiteraient investir le champ de l’économie bleue.

L’école nous instruit, mais elle nous construit aussi: c’est celle qu’on doit soutenir par tous les moyens pour faire que les générations qui viennent, soient armées pour changer le Monde et préserver notre planète. C’est l’essence de notre combat à faire du Port une "Cité Educative". Bonne rentrée à tous!

mots clés de l'article : école , tribune libre , ministre de l’éducation , maire du port , Courrier des lecteurs , actualité de la réunion , Olivier Hoarau , Actus Reunion , Le Port Actualité

suivez-nous