Concours Médiatiks

L’éducation aux médias, un enjeu capital

Source : Jérôme Ma-Tsi-Léong/Clemi

Dans un contexte où la méfiance face aux journalistes et aux " fake news " ne fait qu’augmenter chez la population, les écoles réunionnaises sont nombreuses à avoir mis en place des ateliers pour enseigner à leurs élèves ce qu’est un média, mais aussi pour leur apprendre à vérifier l’authenticité d’une information, et leur expliquer l’importance du métier de journaliste dans notre société. Ce vendredi 19 avril 2019, le Centre d’éducation aux médias et à l’information (Clemi) décidait des lauréats de son concours Médiatiks 2019, qui récompense les médias scolaires.

L'objectif de ce concours est simple : encourager les écoles à produire des médias, fait par et pour les élèves. " Les projets de médias scolaires permettent aux élèves d’améliorer leur maitrise de la langue française, d'apprendre les techniques usuelles de l’information, d’améliorer leurs compétences sociales et civiques, mais aussi d’acquérir des connaissances techniques, juridiques et organisationnelles " liste Alexandra Maurer, coordinatrice de la Clemi à La Réunion.

Il s’avère en effet que l’île possèdent de nombreux médias tenus par des élèves et leurs professeurs. On peut par exemple citer la radio ACB, du collège de Bernica, qui est arrivée première de la catégorie " média numérique section collège ". Tous les habitants des environs de Saint-Gilles-les-Hauts, jusqu'à la Possession, Le Port, Saint-Paul, l'Hermitage, La Saline ou encore Trois Bassins peuvent profiter depuis 1983 - rien que ça ! - des différents programmes concoctés par les collégiens. Le groupe scolaire a par ailleurs produit un autre lauréat cette année, désigné " coup de coeur " du jury section école élémentaire : " Zinfo école-collège-lycée ".

On peut par ailleurs aussi citer les journaux "Tuit-Tuit" de l'école primaire du Brûlé 1er, "Le rougail du Petit Mafatais" de l'école d'Ilet à Malheur et "Leconte du Butor" du lycée Leconte de Lisle, ou encore la radio "Tex'info". Tant de projets qui jouent un rôle capital dans l'éducation médiatique des élèves réunionnais.

De l’importance des médias dans une société démocratique

Mais pourquoi est-il si important d’enseigner aux plus jeunes la pratique du journalisme ? Quelques jours avant la publication des lauréats Médiatiks 2019, Reporters sans frontières (RSF) publiait son rapport annuel sur la liberté de la presse dans le monde. Et si la France, plutôt mauvaise élève en comparaison avec ses voisins européens, a gagné une place au classement en passant de la 33ème à la 32ème place cette année, RSF fait état d'une situation plutôt alarmante.

Lire aussi : Le monde continue de s'assombrir pour les journalistes

" L’édition 2019 du classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF) montre que la haine des journalistes a dégénéré en violence, laquelle est facteur d’une montée de la peur " indique le site internet de l’association. Une haine que l’on a pu voir s’exprimer à différents niveaux contre les journalistes français ces derniers temps, et particulièrement depuis le début des manifestations des Gilets jaunes.

Si la critique des médias est bien évidemment nécessaire pour éviter les dérives de ce qu’on appelle le " quatrième pouvoir " , la défiance vis-à-vis des journalistes français peut aussi avoir des effets dramatiques sur la prolifération des fausses informations. C’est pour cela que des ateliers médias dès l’enfance peuvent être une solution à un problème qui est aujourd’hui de taille.

A La Réunion, on dénombre actuellement au moins 23 médias scolaires, que ce soit des journaux papiers, des radios ou des webradios. Tant d’opportunités pour les élèves réunionnais d’acquérir une maîtrise de l’information, de la vérification de l’authenticité de celle-ci, mais aussi de les sensibiliser à une pratique capitale dans une démocratie digne de ce nom.

as/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : actualité de la réunion , Actus Reunion , Education aux médias , Centre d’éducation à l’information et aux média , Médiatiks 2019

suivez-nous