Pour aider les couples infertiles à devenir parents

L’Agence de biomédecine cherche des donneurs de gamètes à La Réunion

source agence biomédecine

Du 3 au 18 novembre, l’Agence de la biomédecine est en campagne pour recruter de nouveaux donneurs en France et notamment à La Réunion. Des dons d’ovocytes et de spermatozoïdes indispensables pour permettre à des couples infertiles de devenir parents. Quatre réunions d’informations sur le don de gamètes sont organisés les 6 et 8 novembre à Saint Denis, Saint Paul, Saint Benoit et Saint Pierre par les centres hospitaliers. Fin 2016, 40 couples à La Réunion était en attente d’un don d’ovocytes.

En 2016, France entière, 1200 enfants sont nés grâce à un don. Sur l'île, 12 enfants ont vu le jour grâce à un don de gamète : 3 de dons d'ovocyte, 9 de dons de spermatozoïdes. 13 couples qui ont bénéficié d'une aide à la procréation avec dons d'ovocytes et 16 avec don de spermatozoïdes.

En 2016, 7 femmes à La Réunion ont donné leurs ovocytes. Elles étaient 746 donneuses au niveau national cette même année. Les hommes sont moins nombreux à se mobiliser pour le don de spermatozoïdes : 3 seulement à La Réunion pour 363 au niveau national. Des chiffres à mettre en parallèle avec la demande : 3000 couples sont en demande de dons.

La réponse à la demande de dons est en forte hausse (38% de donneuses et 42% de donneurs par rapport à 2015) mais est encore insuffisante pour faire face à la demande. En effet, 3 000 couples sont en attente de dons sur toute la France. Pour pouvoir répondre à la demande, il faudrait 1400 dons d’ovocytes et 300 dons de spermatozoïdes chaque année.

Des réunions d'information sur les modalités du don

L'Agence de biomédecine cherche donc de nouveaux donneurs, notamment à La Réunion. Alors qu'un(e) Français(e) sur deux (49%) se dit plutôt favorable au don, 85% des hommes et 79% des femmes en âge de donner se disent mal informés sur le don de gamètes (Sources ViaVoice pour l'Agence de biomédecine). Des tabous demeurent aussi : pour 35 % des hommes et 42 % des femmes, l’idée  " qu’une partie de moi est quelque part dans la nature " est un frein non négligeable au don.

La nouvelle campagne de communication de l'Agence de biomédecine a choisi pour angle d'attaque la solidarité. En effet, selon l'étude menée par un institut de sondage pour l'Agence de biomédecine, le principe de solidarité avec les couples infertiles ou stériles est le premier facteur de motivation au don pour 73% des personnes favorables au principe du don de gamètes.

Outre ces outils d'information qui tenteront d'atteindre leur cible via des spots radio et une campagne sur le web, des affiches et des brochures dans les cabinets médicaux et les hôpitaux, les partenaires de l'Agence de biomédecine à La Réunion organisent quatre réunions d'information les 6 et 8 novembre pour tous les personnes qui souhaitent aider un couple à devenir parents.

Les réunions d'information Saint-Denis : le CHU Nord organise une demi-journée d’information sur les modalités du don de gamètes le 6 novembre de 10h à 12h (RV dans le hall des consultations de Gynécologie-Obstétrique). Saint-Benoît : le Groupe Hospitalier Est Réunion (GHER) propose également le 6 novembre de 14h à 16h une demi-journée d’information sur les modalités du don de gamètes ( RV dans le hall principal de l’hôpital) Saint-Pierre : le CHU Sud PFME se mobilise le 8 novembre de 9h à 12h (RV dans le hall principal de l’hôpital). Saint-Paul : le Centre Hospitalier Gabriel Martin organise une demi-journée d’information sur les modalités du don de gamètes le 12 novembre de 9h à 12h (RV dans le hall d’accueil de l’hôpital).

mots clés de l'article : donneurs , actualités de la réunion , Actus Reunion , spermatozoïdes , infertilité , Agence de la biomédecine , Ovocytes

à voir également en vidéo

suivez-nous