Sondage koz azot

Black Friday : la fièvre acheteuse est aux portes de La Réunion

photo RB imaz press Réunion

Le Black Friday, ça ne vous dit rien ? Pourtant, il faudra vous y faire, chaque année, l’événement commercial tout droit venu des États-Unis gagne du terrain à La Réunion. Le principe est simple, les commerçants font des méga soldes, tout est bradé le temps d’une journée. Cette année, le Vendredi noir tombe le 29 novembre. Véritable aubaine pour certains, tradition purement consumériste pour d’autres, ce Black Friday est également le symbole d’une société de plus en plus divisée sur ses modes de consommation. Et vous, allez-vous vous ruer dans les boutiques pour profiter des méga soldes ?

Le Black Friday est un événement commercial made in USA, arrivé en France il y a une dizaine d’années. Outre-atlantique, le vendredi noir apparaît pour la première fois en 1960. Chaque lendemain de la fête de Thanksgiving, les américains se ruent dans les magasins ou jouent du clic sur les sites marchands. Thanksgiving se tenant toujours le dernier jeudi de novembre, le lendemain tombe donc toujours un vendredi. C’est ce jour qu’ont choisi les commerçants pour appliquer des réductions énormes sur leurs prix.

Aujourd’hui, le Black Friday est une devenu une tradition, presqu’une religion pour les américains. Comme à Noël, la plupart des gens ne travaillent pas, ils sont donc des milliers à se ruer dans les centre commerciaux pour profiter des prix bradés, ce qui donne parfois lieu à des bousculades monstres dans les rayons des boutiques.

Dans l’hexagone, en à peine dix ans, le Black Friday est devenu un incontournable des événements commerciaux, il y a les soldes d'hiver, les soldes d'été et le Black Friday. La Réunion, le phénomène n’en est encore qu’à ses balbutiements toutefois, le nombre de commerçants qui succombent à la tentation augmente chaque année et le nombre de consommateurs qui cèdent à l’appel des sirènes également.

Face à cela, la résistance s’organise. Depuis plusieurs années, des groupes, des associations, des coopératives ou des citoyens seuls se soulèvent contre la surconsommation. Valoriser le circuit court, acheter local, biologique et de saison, en résumé, consommer responsable. Les alternatives à la grande distribution se développent. Certains militants appellent même au boycott des grandes surfaces. D’autres vont plus loin et plaident pour des actions fortes, par exemple, bloquer les magasins les 23 et 24 décembre prochains. Le message est clair : l’action individuelle et l’action de masse se complètent et peuvent avoir un impact sur l’industrie agroalimentaire.

- Emblèmes de la société de (sur)consommation -

Faire fléchir les grands groupes, sortir de la surconsommation pour revenir à une consommation raisonnable et locale, certains en rêvent… Pour d’autres, ce n’est pas la priorité, ce qui guide leur choix : c’est leur porte monnaie. Pas la qualité des produits ni consommer local, il s’agit juste d’avoir quelque chose dans le frigo et de tenir jusqu’à la fin du mois. Alors les grandes surfaces et leurs promos, les grandes surfaces et leurs produits importés, les grandes surfaces et leurs milliers de références, ça peut être la solution…

Les super et hyper marchés sont arrivés tard à La Réunion mais en l’espace d’une quarantaine d’années, les industriels ont réussi à rendre les Réunionnais accros.

Il suffit de se rappeler du mouvement des Gilets jaunes l’année dernière. L’île avait été bloquée durant une quinzaine de jours, dès que les routes ont été libérées, on a pu voir des milliers de Réunionnais se précipiter dans les grandes surfaces, acheter et consommer en masse. Pourtant, les Gilets jaunes avaient martelé leur message encore et encore : la fin du monopole des grands distributeurs passe par un arrêt de la surconsommation mais rien n'y fait...

Le Black Friday est l’un des emblèmes de la société de (sur)consommation. Ce Vendredi noir est le coup d’envoi officiel de la fièvre acheteuse qui s'empare de bon nombre de Réunionnais, la dernière ligne droite avant les fêtes d’année. L’occasion de trouver des bons plans pour les cadeaux, les mets, les décorations de Noël... Et évidemment, les commerçants prêchent pour leur paroisse, sur les devantures de magasins, par textos, mails, prospectus, ils rappellent à que ce vendredi 29 novembre sera une "journée spéciale bonnes affaires".

Comme chaque semaine, vous avez la parole. Donnez votre avis sur Facebook et sur Twitter en répondant à notre sondage du jour : " céderez-vous à la fièvre acheteuse du Black Friday ?"

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : consommation , sondage , bonnes affaires , actualité de la réunion , Actus Reunion , koz azot , Black Friday , surconsommation