Un bilan positif après 2 ans d’implantation

Kanéo : après les chiens, les chats aussi ont leurs croquettes

Photo : Kanéo

Les propriétaires d’animaux ont dû voir apparaître dans les rayons les croquettes fabriquées localement de la marque Kanéo. Après 2 ans d’existence sur le marché, PetFood Run fait un premier bilan et ce dernier est plutôt positif. 60 tonnes de croquettes commercialisées par mois, 16 emplois directs et 20% de part de marché constituent l’ascension de l’entreprise implantée à Saint-Paul. Aujourd’hui, la gamme de produits Kanéo s’élargit et nourrit maintenant les chats.

Les premières croquettes pour chiens péis sont apparues dans les rayons des supermarchés en 2014. PetFood Run, jeune entreprise locale, détient aujourd’hui 20% des parts du marché local, forte de son implantation dans 56 des 79 moyennes et grandes surfaces que comptent La Réunion.

Basée à Cambaie (Saint-Paul), l’entreprise fait un premier bilan. En 2016, Kanéo a déjà vendu 154 000 sacs de croquettes, et fait état d’une progression régulière depuis ses débuts. Si 604 tonnes ont été produites en 2014, 1800 l’ont été en 2015 pour arriver à presque 3000 tonnes pour l’année 2016.

L’entreprise, qui emploie directement 16 personnes, fait aussi fonctionner plusieurs acteurs indirects tels que les laboratoires locaux, les transporteurs ou encore les abattoirs, qui préparent et fournissent la protéine animale destinée à l’élaboration de la nourriture pour chiens et chats. Les croquettes sont constituées de produits péi, tandis que leur fabrication, sous le label Nou la Fé, est entièrement réalisée à La Réunion.

Si les croquettes réunionnaises se démarquent des grandes marques dont la renommée n’est plus à faire, c’est grâce, selon Guillaume Defromont, directeur opérationnel de PetFood Run, à la proximité de la marque avec les consommateurs.



Dans le même temps, Kanéo, active sur sa page Facebook, utilise des visuels d’animaux de La Réunion. Les propriétaires de chiens et de chats sont régulièrement invités à participer à des concours organisés sur le net, afin de gagner des produits ou pour apparaître sur les campagnes d’affichage.

C’est pour répondre à la demande qu’une gamme pour chats a vu le jour dans les rayons des magasins de l’île. "Cette gamme a été créée en partenariat avec un laboratoire vétérinaire spécialiste de la nutrition féline en métropole, dont l’activité est de concevoir des recettes répondant aux besoins spécifiques des chats. Trois produits ont été créés. "Kanéo à la volaille" et "Kaneo saumon" sont déjà référencés dans la plupart des grandes surfaces de l’île. "Kanéo pour chats stérilisés" termine sa phase de tests et sera disponible en octobre. Tout comme pour les croquettes dédiées aux chiens, celles pour chats ont fait l’objet de plusieurs séquences de tests pour vérifier leur qualité et leur régularité. Ces tests ont été menés à l’usine, en laboratoire, chez des particuliers propriétaires de chats et dans des associations qui recueille des chats" écrit la marque dans un communiqué.

La gamme chat est conditionnée en sachets de 1,5 kg et 3,5 kg selon les produits. "La différence fondamentale des recettes entre le chien et le chat réside en plusieurs points :

- un broyage et un tamisage des ingrédients beaucoup plus fins que pour le chien,

- un équilibre minéral très minutieux pour prévenir l’apparition de calculs urinaires, notamment chez les chats stérilisés.

- un taux de protéine plus élevé pour le chat (toujours au-delà de 30 %) et idéalement issu de volaille réputée plus digeste" explique toujours PetFood Run.

Si les gammes de croquettes rencontrent un vif succès, la société ne compte pas fabriquer d’autres produits pour animaux tels que de la pâtée ou des friandises, constatant un marché en baisse.

Enfin, puisque l’errance animale est un problème local, la marque a tenu à poser des informations relatives à l’adoption ou au bénévolat au sein de la Société protectrice des animaux (SPA). Elle partage également les produits invendables - des croquettes saines mais qui ont un défaut de calibrage - avec les associations de l’île, qui oeuvrent pour la protection des animaux. "Nous ne pouvons pas contenter tout le monde, tant la demande est forte", termine Guillaume Defromont.

mots clés de l'article : chiens , La Réunion , emplois , chats , animaux domestiques , production locale , nourriture , actualités , croquettes , A la Une , Actus Reunion , Kanéo , PetFood Run

suivez-nous