Législatives - 5ème circonscription

Jean-Hugues Ratenon décidera s’il est candidat après la présidentielle

Jean Hugues Ratenon

Considérant que « la présidentielle est l’enjeu prioritaire pour la cause de la population », Jean-Hugues Ratenon, président de l’ARCP (association des Réunionnais contre la pauvreté), a annoncé dans un communiqué publié ce lundi 26 mars 2012 que c’est seulement ensuite qu’il donnerait sa position pour les législatives. Pour rappel, Jean-Hugues Ratenon avait été sollicité, le 17 mars dernier, par les membres de son association pour se présenter aux législatives. S’il n’avait dit « ni oui ni non à la proposition » à l’époque, il avait indiqué qu’il communiquerait « au moment voulu ».

Dénonçant le cumul des mandats et « la politique de la chaise vide dans les situations de crise », le président de l’ARCP (association des Réunionnais contre la pauvreté) a annoncé dans un communiqué publié lundi 26 mars, « je ne souhaite pas m’inscrire dans cette mouvance qui est celle de la course au mandat et de surcroît sans véritablement se soucier de la souffrance de la population ».

Il annonce ainsi que « concernant une mobilisation dans l’urne sur la problématique du pouvoir d’achat, je continue mon travail de terrain ». Concernant la présidentielle, il entend ainsi « participer à ce grand débat et mettre tout en oeuvre avec les actions de l’ARCP, pour que chacun des candidats soit interpellé directement ou indirectement en mettant en avant nos problématiques que sont, entre autres, les problèmes d’emploi, de logement, de vie chère, etc ».

Le président de l’ARCP rappelle que « dans le cadre des élections législatives, le PCR a demandé aux différentes sections de se prononcer sur la nomination d’un candidat ». « Pour la 5ème circonscription, la plupart des sections PCR de l’Est (Bras-Panon, Saint-Benoit, Plaine des Palmistes, Salazie) ont proposé ma candidature. Seule une section, à savoir Saint-André, s’est prononcée sur la candidature d’Eric Fruteau », indique-t-il.

Pour mémoire, le 17 mars, l’ARCP lui a demandé de se présenter aux prochaines législatives. Une demande dont il a « pris acte ». En effet, selon l’association, leur représentant est la « personne la plus représentative du combat contre la vie chère dans l’île ». Les membres de l’ARCP affirment même « avoir recueilli 853 parrainages », soit 1% des inscrits dans la 5ème circonscription.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Actualité , Photo du jour , Une , présidentielles , jean-hugues ratenon , législatives , arcp

à voir également en vidéo

suivez-nous