Photographe amateur passionné

Jean-François Samlong, l’insularité sous toutes ses formes

Photos : Jean-François Samlong

L’île intense ne porte pas ce nom pour rien, et notre photographe de la semaine s’est laissé prendre au jeu lui aussi. La nature réunionnaise sous toutes ses formes attire son objectif. Deux facettes qu’il souhaite mettre en exergue dans ses clichés : mer et montagne. Deux facettes qu’il ne réserve pas uniquement à La Réunion d’ailleurs. Jean-François Samlong aime toutes les îles, et c’est cet aspect insulaire qu’il veut faire retranscrire à travers ses photos.

Cela fait déjà 40 ans que Jean-François Samlong fait de la photographie. Ce qui a marqué le début de sa passion d'amateur ? La parution d'un ouvrage, en 1979, appelé "Visages de mon île", dans lequel il fait parler à travers divers paysages, la richesse de La Réunion.

Deux aspects, qui peuvent paraître évidents à premier abord, mais que le photographe a voulu mettre en avant : "d'un côté la mer et de l'autre la montagne". La Réunion marine d'un côté, La Réunion et ses paysages escarpés de l'autre.

Car la nature, comme bien souvent, est un appel que le photographe ne peut pas nier. C'est au milieu des paysages réunionnais qu'il réalise ses plus beaux clichés. "C'est vraiment l'aspect découverte qui me plaît", nous raocnte-t-il. A travers son objectif, il redécouvre certaines facettes de l'île intense.

Jean-François Samlong mise également tout sur "l'esthétique de la photo". Le cadrage, la lumière, les couleurs... tout y passe pour tenter de réaliser un cliché le plus satisfaisant possible.

L'aspect "création" est indéniable dans la photographie pour lui. "Créer et partager d'ailleurs", nous précise le photographe amateur. Il ne s'agit pas uniquement de capturer le paysage présent, mais bien de réaliser une oeuvre nouvelle à partir de ce même paysage. A travers la photographie, Jean-François Samlong privilégie aussi le contact. "C'est ce qui me passionne ici : être au plus près des gens et de la nature", nous explique-t-il.

Passion des îles

Polyvalent, Jean-François Samlong a bien du mal à définir le sujet photographique qui l'attire le plus. "Je m’intéresse à l’ensemble des sujets que je rencontre" nous dit le photographe. "Tout sujet me passionne parce que j’aime profondément mon île... mais aussi les autres îles de l’océan Indien comme Madagascar, Mayotte, et les Seychelles." Cette passion de l'insularité dépasse donc les frontières pour s'étendre à l'ensemble de l'océan Indien.

Une passion qui restera passion, car Jean-François Samlong n'a "jamais envisagé d'en faire une carrière". "La photographie reste vraiment un loisir, un passe-temps pour moi" ajoute-t-il.

Celui qui dit aimer "l'imprévu", "les rencontres photographiques auxquelles je ne m'attendais pas" médite quand même sur un nouveau projet d'album. Celui-ci mêlerait intrinsèquement humain et nature, dans sa forme la plus originelle... "Je réfléchis à un nouveau projet : la photo érotique liée à la mer". Un projet plus osé et plus contraignant que de simples paysages mais qui permettrait aussi au photographe d'élargir sa palette de clichés.... quarante ans après son premier album.

as / mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Actus Reunion

suivez-nous