Pour des faits présumés d’harcèlement moral

Jean-Claude Lacouture condamné à trois mois de prison avec sursis

photo imaz press reunion

La décision est tombée ce jeudi 25 avril 2019, en début d’après-midi, le maire de l’Étang-Salé Jean-Claude Lacouture est condamné à trois mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende. En deçà des six mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende requis à son encontre par le vice-procureur le jeudi 29 mars 2019. Jean-Claude Lacouture comparaissait devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre, pour des faits présumés harcèlement moral à l’encontre de Mireille Malet, l’ancienne directrice du Centre communale d’actions sociales (CCAS) de la commune. Elle avait porté plainte contre Jean-Claude Lacouture à la mi-août 2017. (Photo archive : RB/Imaz Press Réunion)

RAPPEL - Mireille Malet a commencé à travailler au CCAS d'Etang-Salé en 2013. Entre 2015 et 2016, la tension avec le maire ne cesse de grimper et la directrice finit par être mise en congé maladie par son médecin pour "burn-out."

Lire aussi => Jean-Claude Lacouture et sa directrice de cabinet au Tribunal correctionnel

En novembre 2016, elle reçoit un courrier de la part du maire, suite à son absence "lors (d'une) réunion bilatérale avec monsieur le sous-préfet". Jean-Claude Lacoture reconnait que le congé de maladie est "un droit pour l’agent", mais il lui intime à la fin de la missive: "je vous invite donc à vous questionner sur la hauteur de vos responsabilités dans vos fonctions et à envisager une autre orientation professionnelle".

son retour de congé maladie elle est démise de ses fonctions. Reléguée à un poste de chargée de mission au logement. Placardisée. Avec sur sa fiche de missions, des tâches aux allures de coquilles vide… comme celle concernant le plan "Grand Froid". Sur une île au cœur de l’Océan Indien, au climat tropical et où - même avec le changement climatique -, l’hiver austral est presque anecdotique....

Lire aussi => Plainte contre Jean-Claude Lacouture pour harcèlement moral : les gendarmes enquêtent

En novembre 2017, Jean-Claude Lacouture est entendu par les gendarmes.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Saint-Pierre , justice , tribunal correctionnel , harcèlement moral , Etang-Salé , Jean-Claude Lacouture , actualité de la réunion , Faits-divers , Actus Reunion

suivez-nous