Réunion par Imaz Press, mercredi 19 juin 2024 à 15:26

Ils les condamnent à l’unanimité : Les élus du Département vent debout contre les "propos affligeants" de Johnny Payet

image description
image description

Johnny Payet, maire RN de la Plaine des Palmistes et secrétaire départemental du parti à La Réunion, a déclaré ce mardi 18 juin 2024 sur Réunion la 1ère qu’il ne "célèbre pas la Fête Kaf" car il ne faut pas rester bloqué sur le passé. Des propos qui ont suscité l’indignation ce mercredi 19 juin 2024 au Conseil départemental. L’Hémicycle ayant condamné à l’unanimité - par le biais de deux motions - des propos jugés "affligeants" de Johnny Payet sur le 20 décembre (Photo : rb/www.imazpress.com)

"C'est à l'unanimité que les conseillers départementaux, réunis en séance plénière ce 19 juin 2024, ont fermement condamné les propos de Johnny Payet, maire de la Plaine-des-Palmistes et représentant du Rassemblement national, remettant en cause la commémoration de la fête de la Liberté", indique le Département.

"Je salue l'unanimité de notre honorable assemblée pour condamner ces propos affligeants reniant le passé, ignorant le présent et insultant l'avenir" a déclaré le président Cyrille Melchior après la lecture et le vote de deux motions, présentées par Monique Orphée et Sophie Arzal. Écoutez

Monique Orphée demande au maire de la Plaine des Palmistes, partisan du Rassemblement National de présenter publiquement des excuses. Elle reste ferme sur ses positions : « À défaut d’excuses publiques, nous demanderons à ce qu’il démissionne de tous ses mandats ». Écoutez

- Deux motions votées -

Dans une première motion, tenant à condamner les propos du maire de la Plaine des Palmistes, le Département rappelle que "à La Réunion, 62.000 esclaves sur 100.000 habitants ont été affranchis en 1948 suite à l'entrée en vigueur du décret d'abolitoon de l'esclavage du 27 avril 1848.

"Que le décret du 23 novembre 1983 a institué le 20 décembre comme jour férié pour commémorer l'abolition de l'esclavage."

"Considérant que le propos infamants du maire tendant à effacer cette partie de l'Histoire de La Réunion", le Département condamne ces propos et réclame le retrait de ces propos et des excuses aux Réunionnais et Réunionnaises de la part de Johnny Payet.

Sans quoi, les conseillers demanderont à ce qu'il démissionne de tous ses mandats.

Dans la seconde motion, les élus du Conseil départemental rappellent leur soutien à cette date du 20 désamb.

Lire aussi - Johnny Payet veut "oublier l'esclavage" : des propos qui ne passent pas

Lire aussi - Johnny Payet, dirigeant du RN à La Réunion, veut que l'on arrête de parler de l'esclavage

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis