Réunion par Imaz Press, vendredi 29 mars 2024 à 16:04

Il va y avoir quelques modifications : Du nouveau sur les routes, hausse des prestations sociales... tout ce qui change en avril

image description
image description

Carburants, contrôle technique pour les deux-roues… au 1er avril, certains risquent de ne pas être contents. Et ce n’est pas un poisson d’avril. Vous devrez également dire au revoir à la fameuse vignette verte qu’on oublie parfois de changer sur notre véhicule. D’autres à l’inverse le seront plus et verront leurs prestations sociales revalorisées. Les lycéens quant à eux devront confirmer leurs vœux sur Parcoursup. Voici un panel de tout ce qui change au 1er avril 2024 (Photo www.imazpress.com)

Carburants

Au 1er avril 2024, le prix du gazole baisse de 3 centimes et celui du super sans-plomb est stable. Grâce aux aides des collectivités, le prix de la bouteille de gaz reste stable.

Cette baisse survient après une tendance haussière observée depuis le début de l’année et elle s’explique par les prévisions de la demande de pétrole pour 2024, qui sont incertaines. Cette instabilité est notamment liée au contexte politique et aux coûts de l'énergie.

Lire aussi - Carburants : le prix du gazole baisse de 3 centimes tandis que le sans-plomb ne bouge pas

Contrôle technique

Qu’ils circulent à bord de voitures ou de deux-roues, les utilisateurs de véhicules motorisés devront composer avec de nouvelles règles.

Maintes fois repoussé, il va enfin être déployé. La justice a tranché et il sera désormais applicable pour les motos, scooter ou encore cyclomoteurs.

Un contrôle obligatoire tous les trois ans à compter du 15 avril 2024 sous peine d'amende de 135 euros.

La date limite du contrôle technique dépend de l'année d'immatriculation :

• le 31 décembre 2024 pour les modèles avant 2017,
• le 31 décembre 2025 pour les véhicules immatriculés entre 2017 et 2019,
• et le 31 décembre 2026 pour les plus récents.

Lire aussi - Le contrôle technique des deux-roues progressivement mis en oeuvre à partir d’avril 2024

Fin de la vignette verte

À compter de ce lundi 1er avril 2024, il n'y aura désormais plus besoin de vignette ou de carte verte pour les véhicules immatriculés.

Cela n'exclut toutefois pas d'avoir une assurance auto ou moto qui reste bien sûr obligatoire et indispensable.

En cas de contrôles, les forces de l'ordre pourront vérifier l'assurance via un fichier des véhicules assurés (FVA) avec la plaque d'immatriculation.

Lire aussi - Assurance auto :  la vignette verte disparaitra le 1er avril 2024

Lire aussi - assurance auto : la vignette verte disparaitra le 1er avril 2024

Revalorisation des prestations sociales

Revenu de solidarité active (RSA), prime d’activité, allocations familiales ou encore allocation aux adultes handicapés (AAH)… Ces prestations sociales progressent de 4,6 % en raison de l’inflation.

Le Revenu de solidarité active (RSA) : pour une personne seule, son montant atteindra 635,71 €, contre 607,75 € jusque-là. Pour un couple, sans personne à charge, il sera désormais de 953,56 € mensuels. Soit le même montant que pour une personne seule avec un enfant à charge. En revanche, pour un couple avec un enfant à charge, ou une personne seule avec deux enfants à charge, l’allocation atteindra 1 144,28 € par mois.

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) : son montant maximal, qui est actuellement de 971,37 € pour une personne seule, va dépasser la barre des 1 000 € pour atteindre 1 016 € par mois.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) : son montant, qui jusque-là était de 142,70 €, va désormais atteindre 149,28 €.

La prime d’activité : pour une personne seule sans enfant par exemple, elle atteindra 622,63 €, contre 595,25 € actuellement. Pour retrouver le barème de ce montant forfaitaire et la méthode de calcul, rendez-vous sur le site dédié du gouvernement.

Les allocations familiales : pour un foyer avec deux enfants à charge (le minimum), l’allocation sera de 148,52 € s’il gagne moins de 74 966 €, 74,27 € si ses ressources sont comprises entre 74 966 € et 99 922 €, 39,23 € si elles sont supérieures à cette somme. Les plafonds et montants sont à retrouver sur le site dédié de l’État.

Fin des vœux sur Parcoursup

Le 3 avril 2024 marquera la date limite pour compléter son dossier avec les éléments demandés par les formations et confirmer ses vœux sur la plateforme en ligne Parcoursup.

Les propositions d’admission de la part des formations arrivent au fur et à mesure et en continu à partir du 30 mai.

C'est donc le moment de se réveiller si ce n'est pas fait.

Lire aussi - Parcoursup : les futurs bacheliers ont jusqu'à ce soir pour formuler leurs derniers vœux

Augmentation des franchises médicales

Depuis le 31 mars 2024, le montant des franchises médicales a doublé, impactant les boîtes de médicaments, les actes effectués par un auxiliaire médical et les transports sanitaires.

Coup d'envoi de la déclaration des revenus sur 2023

Comme chaque année, la saison du printemps s'ouvre également avec l'ouverture de la déclaration des revenus. Vous pourrez remplir votre prochaine déclaration d'impôt 2024 sur les revenus 2023 à partir de la mi-avril. Ensuite, les dates limites varieront. Pour la zone 1, la date limite pour la déclaration en ligne sur le site internet Impots.gouv ou par le biais de l'application est fixée au jeudi 23 mai 2024.

Elle est appliquée aux départements 1 à 19 et les foyers non-résidents. Les départements 20 à 54 (ainsi que la Corse) auront jusqu'au jeudi 30 mai pour effectuer leur déclaration (zone 2). Pour les départements 55 à 95 (zone 3), ainsi que les DOM, la date limite est fixée au jeudi 6 juin 2024.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : société , Actus Réunion

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis