Affaire des loyers "marrons"

Ibrahim Patel condamné à huit mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité

photo imaz press Réunion

Huit mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité pour Ibrahim Patel, poursuivi pour l’affaire des loyers "marrons." Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet ce vendredi 15 mars 2019. Le dossier remonte à 2014. Le président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de La Réunion (CCIR) est suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise située à Saint-Paul durant plusieurs années. Pire encore, le chef d’entreprise aurait sous-loué ledit local et aurait encaissé les chèques, toujours, sans s’acquitter du loyer à son propriétaire. Et l’addition est salée, Ibrahim Patel devrait plus de 23.000 euros à son propriétaire.

Lire aussi Affaire supposée de loyers impayés et de sous location sans droits - Garde à vue levée pour Ibrahim Patel

mots clés de l'article : justice , ibrahim patel , tribunal correctionnel , actualité de la réunion , Actus Reunion , loyers marrons

suivez-nous