Grève à Citalis

Les agents de la Sodiparc manifestent devant la mairie de Saint-Denis

photo RB imazpress

Ce jeudi 19 décembre 2019, une cinquantaine d’agents de la Sodiparc manifestent devant la mairie de Saint-Denis. En grève illimitée depuis mercredi, ils réclament d’être reçus par quelqu’un de la mairie, afin de discuter de leurs réclamations, notamment vis-à-vis des conditions de travail. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

La première réclamation est la démission pure et simple du directeur général délégué, Jean-Jacques Fung. "Il ne vient pas du milieu du transport, il ne connait pas le milieu, et il a aussi de l'agressivité envers ses employés" dénonce Jimmy Boyer, employé syndiqué FO.

Les employés dénoncent tous un dialogue social rompu depuis neuf ans, au moment de l'arrivée de Jean-Jacques Fung. " Il doit partir immédiatement, et à partir du moment où son départ sera actée, alors on pourra discuter du reste de nos revendications ! C'est lui qui est à l'origine de la dégradation de notre qualité de travail mais aussi de celle de la qualité du réseau, il n'écoute pas et est méprisant !" accuse Eric Talassia, délégué syndical UL 974.

La grève impacte fortement le réseau Citalis, qui transporte chaque jour 80.000 passagers. Mais les grévistes semblent déterminés à maintenir le cap. "Ca pourra durer un jour, deux jours, trois semaines ou même un an : on tiendra !" assure Eric Talassia.

Lire aussi : Citalis : les grévistes prêts à tenir "le temps qu'il faudra", 80.000 voyageurs impactés

Postés devant l'hôtel de ville, les syndicalistes ignorent cependant s'ils seront reçus ce jeudi. Ils sont une cinquantaine sur place, tandis que les autres sont restés au piquet de grève à Sainte-Clotilde, regardez :

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Saint-Denis , sodiparc , actualité de la réunion , grève , Actus Reunion