Les écologistes en campagne pour les européennes

Geneviève Payet : " La population a tendance à sous-estimer l’importance de l’Europe "

Photo mairie de Saint-Paul

Ce jeudi 8 mai 2019, la candidate réunionnaise d’Europe écologie les verts (EELV), Geneviève Payet, présentait les grandes lignes du programme du parti historique de la protection de l’environnement. Sans surprise, ce sont les problématiques environnementales qui sont ressorties de son programme.

A quelques semaines du scrutin des élections européennes, les candidats réunionnais s’activent pour présenter leur programme à la population. Du côté de EELV, c’est toujours " la protection du vivant et de la biodiversité " qui est au cœur de leur politique, affirme Geneviève Payet.

Les problématiques environnementales sont nombreuses dans notre île : " Cela touche tous les domaines, que ce soit la protection des espèces, le domaine de la santé comme la lutte anti-vectorielle, les ressources en eau, tous les problèmes liés à l’exploitation des sols… " liste la candidate. Mais que propose concrètement le parti pour agir sur ces problématiques ? " Dès notre arrivée au Parlement, nous souhaitons faire signer un traité environnemental afin que tous les pays puissent s’aligner dessus " explique-t-elle.

Les pesticides en particulier sont dans la ligne de mire du parti. " La Réunion importe deux fois et demi plus de pesticides que le reste de la France, ce qui signifie que nous sommes deux fois et demi plus exposés aux perturbateurs endocriniens, cancers et autres maladies, en particulier les agriculteurs. Le problème aujourd'hui est qu'ils se retrouvent prisonniers de la problématique, ces derniers n'ayant pas d'alternative à ces pesticides" déplore-t-elle.

Les élections européennes généralement boudées par les Français

EEVL n’est pas le seul parti à s’intéresser à l’écologie dans cette campagne européenne. Mais Geneviève Payet l’affirme, son parti est le seul à être composé d’écologistes. " Cela fait plus de 30 ans que nous travaillons sur l’écologie. D’autres partis en parlent c’est vrai, mais ils n’ont pas les moyens pour appliquer leur programme. Nous ne sommes pas dupes et nous n’accepterons pas ce green-washing de dernière minute " affirme-t-elle. Le programme de La République en Marche (LREM) en particulier a laissé perplexe le parti des Verts. " A mes yeux, c’est un effet de cosmétique. Rien n’est budgété, ce n’est qu’une attitude réactionnelle au rapport récent de l’ONU " continue-t-elle.

Lire aussi : Un million d'espèces menacées d'extinction: la survie de l'Homme en jeu

Le défi reste maintenant d’intéresser les Réunionnais aux élections, la participation étant historiquement basse, avec un taux de participations de 19,03% en 2014. " Je pense que la population a tendance à sous-estimer l’importance et la place de l’Europe dans la lutte contre la pauvreté, l’illettrisme, le chômage ou le mal-logement, explique Geneviève Payet, il faut donc les sensibiliser afin de leur offrir une vision concrète d’à quel point ces aides pourraient crucialement manquer si nous n’y avions pas accès ".

Retrouvez notre interview de Geneviève Payet ci-dessous

as/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : ECOLOGIE , europe écologie les verts , Geneviève Payet , actualité de la réunion , Actus Reunion , Elections européennes 2019

suivez-nous