Bilan du week-end

Gendarmes : 94 infractions et 26 permis retirés sur le champ

PHOTO IMAZ PRESS REUNION

Ce week-end du 10 au 11 novembre 2018, les motocyclistes de la gendarmerie ont constaté 94 infractions dont 93 génératrices d’accidents graves, 42 relevant des conduites addictives. Au total 26 permis ont été retirés sur le champ.

Les 16 motocyclistes de service ont concentré leur service pour lutter contre les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement qui constituent les causes principales des accidents sur notre île. Le bilan demeure trop élevé :

94 infractions dont 93  génératrices d'accidents graves ont été constatées, 42 relevant des conduites addictives.

- 32 conduites sous-l'emprise de l'alcool dont 13 délictuelles avec le taux le plus élevé à 1.21 mgl; - 10 conduites  après usage de produits stupéfiants; - 3 conduites sans permis ou malgré une mesure suspension; - 1 défaut d'assurance; - 22 dépassements de la vitesse avec interception dont trois supérieurs à 40 km/h (1 motard et deux voitures); - 5 infractions aux règles de priorité; - 16 usages de TPH distracteurs; - 1 non port de casque; - 4 non port de la ceint;ure

Au total 26 permis ont été retirés sur le champ.

Les gendarmes des unités territoriales ont aussi conduit des opérations destinées à dissuader les usagers de ces comportements à risques.

Samedi soir à STE SUZANNE, 15 militaires de la compagnie de ST-BENOIT appuyés par 3 gendarmes mobiles et 5 motocyclistes ont procédé à un contrôle coordonné ciblant les conduites addictives . Au total cette opération a constaté 9 CEEA dont 6 délits, 6 conduites sous stup, 1 usage stup, 1 port arme cat D, 1 défaut assurance, 1 défaut de permis. Un conducteur en état de récidive de CEEA a été interpellé par les militaires de STE SUZANNE peu avant le début de cette opération. Son véhicule a été saisi.

Les gendarmes de l'ETANG-SALE ont quant à eux relevé 8 infractions dont quatre attestant de comportements accidentogènes.

Le bilan de ce week-end montre toute l'importance de la campagne entamée par la Sécurité routière depuis le début de la semaine : "Fumer du zamal est illégal, sur la route ça peut être fatal". Les comportements à risques constituent 95% des accidents constatés en zone gendarmerie.

mots clés de l'article : gendarmerie , actualités de la réunion , Actus Reunion , retrait de permis , Conduites addictives

à voir également en vidéo

suivez-nous