Insécurité routière

Gendarmerie : 71 infractions, 147 excès de vitesse, 43 retraits de permis

photo imaz press reunion

Des chiffres toujours aussi alarmants. Le traditionnel week-end bleu sur les routes réunionnaises s’est encore soldé par de multiples infractions. Les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière n’ont pas chômé et il semblerait que les automobilistes hors la loi non plus. Les conséquences de ces infractions sont parfois graves, à l’image de cet accident : "ce dimanche matin, alors que le contrôle de Saint-Gilles se mettait en place, un automobiliste alcoolisé a heurté violemment deux véhicules en stationnement et un piéton sur la bande d’arrêt d’urgence de la RN 1 au niveau de Saint-Leu, provoquant de graves blessures au piéton et à lui-même."

Voici le bilan de l'action menée par les gendarmes au cours du week-end écoulé pour lutter contre l'insécurité routière.

Les 18 motocyclistes de l'EDSR de service ont concentré leur action pour lutter contre les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement qui constituent les causes principales des accidents sur notre île. Le bilan est une nouvelle fois bien trop élevé :

71 infractions dont 68 génératrices d'accidents graves ont été constatées, 53 relevant des conduites addictives.

- 49 conduites sous-l'emprise de l'alcool dont 28 délictuelles avec le taux le plus élevé à 0,95 mgl; - 04 conduites après usage de produits stupéfiants; - 1 défaut d'assurance; - 11 dépassements de la vitesse avec interception; - 2 usages de TPH distracteurs; - 1 non port de casque; - 1 non port de la ceint;ure Ces infractions ont entraîné la rétention immédiate de 32 permis de conduire.

Les radars automatique embarqués ont par ailleurs enregistrés 147 excès de vitesses sur les axes principaux de l'île.

L'EDSR a constaté la grande majorité des infractions à ST-GILLES. Renforcé par 8 gendarmes mobiles et 6 réservistes une opération de contrôles des conducteurs quittant la zone des établissements festifs nocturnes a été réalisée ce matin aux aurores. sur un total de plus de 400 véhicules contrôlés, 45 usagers de la route ont été verbalisés pour conduite sous l'emprise de l'alcool parmi lesquels 26 étaient en taux délictuels. Les gendarmes des unités territoriales ont aussi conduit des opérations destinées à dissuader les usagers de ces comportements à risques. 15 militaires et 02 réservistes de la COB du TAMPON ont procédé en même temps que les motards à un contrôle dans l'agglomération éponyme; leur bilan est aussi des plus éloquents : - 19 alcoolémies dont 11 délits et 8 contraventions : taux le plus élevé 1,12 mg/l et le même conducteur conduisait malgré annulation du PC - 11 infractions connexes dont 2 défauts d'assurance, 3 défauts de permis, 2 refus d'obtempérer et 2 stationnements dangereux ( sur BAU ). En même temps à ST-LOUIS, 5 militaires constataient 2 autres CEA et un défaut de permis de conduire.

Au total pour le WE, se sont donc 43 usagers qui ont remis leur titre de conduite aux gendarmes.

Cette mobilisation contre l'insécurité routière a certainement permis d'éviter d'autres drames de la route qui n'ont pas épargné notre île ce week-end. Les brigades territoriales sont intervenues sur 12 accidents de la circulation routière. 7 de ces faits ont été provoqués par l'abus d'alcool. Ce dimanche matin, alors que le contrôle de ST-GILLES se mettait en place, un automobiliste alcoolisé a heurté violemment deux véhicules en stationnement et un piéton sur la bande d'arrêt d’urgence de la RN 1 au niveau de ST-LEU, provoquant de graves blessures au piéton et à lui-même. Le bilan de ce week-end démontre une nouvelle fois que les comportements outranciers sont à l'origine des accidents les plus graves. A l'approche des fêtes de fin d'année les gendarmes multiplient leurs services de lutte contre l'insécurité routière pour faire en sorte que la fête ne se termine pas en drame

mots clés de l'article : route , gendarmerie , ALCOOL , accidents , La Réunion , contrôles routiers , infraction , Actus Reunion , bilan routier

suivez-nous