278 infractions relevées

Gendarmerie : 42 permis de conduire retirés ce week-end

photo : gendarmerie nationale

Ce week-end du 5 au 7 juillet 2019, la gendarmerie a mis l’accent sur la prévention des comportement addictifs, particulièrement auprès des plus jeunes usagers, en relation avec les festivités consécutives à la parution des résultat du baccalauréat. Toutes les unités territoriales et de sécurité routières se sont mobilisées depuis vendredi afin de tout mettre en oeuvre pour empêcher que ne se perpétue de nouveaux drames de la route à l’instar de l’an passé. Et pourtant, 278 infractions dont 165 génératrices d’accidents graves ont été relevées, 42 permis de conduire retirés, et 25% des infractions constatées relevaient de conduites addictives. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Les infractions relevées étaient les suivantes :

- 52 conduites sous l'emprise de l'alcool dont 34 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg par litre d'air expiré). deux automobilistes contrôlés avec un taux de 1.06 mg/litre. - 15 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants; - 6 excès de vitesse avec interception et 51 messages d'infractions relevés par les radars embarqués. - 16 conduites sans permis ou avec permis annulé, suspendu. - 30 défauts d'assurance; - 5 refus d'obtempérer, les auteurs sont tous identifiés - 11 infractions aux règles de priorité; - 24 usages du téléphone en conduisant; - 5 non-port de ceinture; - 5 non-port de casque. - 4 véhicules ont fait l'objet d'une mise en fourrière (cumul de délits et récidive des mis en cause).

La gendarmerie a effectué des contrôles auprès des usagers quittant les discothèques aux abords de Saint-Gilles, tôt ce dimanche matin. Ce dispositif a permis de mettre hors circulation 30 usagers de la route dont 25 positifs à l'alcoolémie et 5 aux stupéfiants.

"La palme de l'irresponsabilité revient à ce conducteur interpellé par les militaires de la BTA Trois Bassins samedi matin après avoir refusé d'obtempérer aux signaux des pandores. Et pour cause, il conduisait avec un faux permis, son véhicule était équipé de fausses plaques pour masquer une immobilisation ! Il devra répondre de ces faits devant le tribunal correctionnel à l'issue de sa garde à vue " a indiqué la gendarmerie.

mots clés de l'article : sécurité routière , contrôles routiers , actualité de la réunion , Gendarmerie nationale , Actus Reunion

suivez-nous