Gendarmerie - 14 permis retirés

photo imaz press reunion

Voici le bilan de l’action menée par les motocyclistes de l’équipe départementale de sécurité routière (ESDR) au cours du Week-end écoulé pour lutter contre l’insécurité routière. Les 16 motocyclistes de l’EDSR de service ce week-end ont procédé à des contrôles ciblant prioritairement les conduites sous addiction et les vitesses excessives à l’origine de la grande majorité des accidents les plus graves.

Au total les motards ont relevé 84 infractions dont 76 graves génératrices d'accidents :

- 22 conduites sous l'emprise de l'alcool dont 4 délictuelles; - 10 conduites après usage de stupéfiants (cannabis dont 2 conducteurs novices); - 25  dépassements de la vitesse avec interception; - 5 conduites sans permis ou malgré une mesure de suspension; - Un défaut d'assurance; - 1 refus d'obtempérer. Au bilan, 14 permis ont été retirés sur le champ La palme de l'inconscience revient à ce conducteur âgé de 27 ans demeurant à Saint-Louis, qui a tenté vers 17h00 d'échapper au contrôle des gendarmes à l'Etang-Salé. Dans sa fuite, il a violemment percuté une voiture au niveau de l'intersection de la route de Croc Parc et du D11 et a réussi à poursuivre son périple. Les motocyclistes qui suivaient à bonne distance le véhicule du fuyard, ont stoppé leur poursuite pour porter secours aux trois personnes du véhicule des victimes. Fort heureusement cette collision n'a pas eu de graves conséquences, seule la passagère étant légèrement blessée.

Un dispositif de recherches mis aussitôt en place et dirigé par le commandant de compagnie de Saint-Pierre, a permis l'arrestation de l'auteur des faits au domicile d'un de ses proches à 18h15. Il est en garde à vue à la BMO de Rivière Saint-Louis et sera poursuivi pour refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui, délit de fuite ainsi que pour d'autres infractions au code de la route. Les contrôles de l'alcoolémie et des stupéfiants réalisés sur sa personne se sont avérés négatifs. La BMO de Rivière Saint-Louis est saisie de l'enquête pour l'ensemble des faits reprochés. Malgré les huit interventions nocturnes sur des accidents de la circulation, aucune victime n'est à déplorer ce week-end. C'est une chance,  quatre de ces accidents sont consécutifs à l'alcoolisation des conducteurs.

mots clés de l'article : gendarmerie , contrôles routiers , actualités de la réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous