C’est l’Épiphanie !

Galette des Rois : la frangipane couronnée de succès

Photo FH/ Imaz Press

Les fêtes sont passées, maintenant place à l’Épiphanie pour ce premier dimanche de l’année. Et pour beaucoup, Épiphanie rime avec galette des Rois ! Les gourmands sont nombreux à miser sur la qualité de la galette artisanale et sur la tradition, la galette à la frangipane a toujours la côte. Dans une boulangerie dionysienne, le pâtissier-viennois a redonné un coup de fouet à la recette de la bonne vieille galette des Rois fourrée à la frangipane sans pour autant la dénaturer. Authenticité, tradition et saveur, la galette des Rois 2019 est un régal !

De nombreux pâtissiers de l’île ont choisi de revisiter la traditionnelle recette de la galette des Rois. Elle se vend fourrée aux letchis, aux goyaviers et même à la pâte à tartiner… Mais Karim Abbasbhay, jeune pâtissier-viennois de 20 ans a décidé de miser sur une valeur sre : la galette à la frangipane. "J’ai fait mes armes dans l’une des meilleures écoles de gastronomie française, mes profs nous ont toujours répété que seul le got compte. Pour moi, la galette à la frangipane, c’est ça le got" explique-t-il. Dans cette boulangerie-pâtisserie, des variantes, il y en a "pour changer un peu" explique le jeune artisan mais on reste dans le classique : frangipane-pomme ou poire-chocolat. Pour la galette à la frangipane, Karim Abbasbhay a ajouté son petit grain de sel "pour la modernité mais pas de folie non plus" affirme-t-il. Regardez :

La galette des Rois nécessite trois jours de préparation. Tout est dans la pâte feuilletée. Depuis le 27 décembre, Karim Abbasbhay en prépare 200 à 250 par jour et chaque soir, elles sont toutes vendues !

La galette à la frangipane est toujours couronnée de succès, les clients en sont fans, un vrai plébiscite. Regardez :

Si vous n’avez pas le temps d’acheter votre galette des Rois aujourd’hui, ne vous inquiétez pas, la plupart des boulangeries-pâtisseries vont faire durer le plaisir quelques jours après l’Épiphanie.

Pour la petite histoire, " épiphanie " signifie "apparition" en grec. Le 6 janvier correspond au jour où les Rois mages, guidés par la lumière d’une étoile, arrivèrent jusqu’à Jésus, dans l’étable où il est né. Pour célébrer son arrivée, ils lui offrirent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Le fait de déguster la galette des rois ce jour-là a été instauré par l’Église au 13ème siècle. La galette était partagée en autant de portions que de convives, plus une part, appelée la part du "Bon Dieu". Cette part était offerte au premier pauvre qui passait.

La fève dans la galette remonte à encore plus longtemps, au 11ème siècle. Les romains désignaient leur chef en cachant une pièce dans un morceau de pain.

Aujourd’hui, la tradition - très française - de la galette des Rois s’est exportée à plusieurs pays tels que la Suisse, le Québec, le Luxembourg, la Belgique et le Liban.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : tradition , artisanat , boulangerie , pâtisserie , galette des rois , épiphanie , actualité de la réunion , Actus Reunion , frangipane

suivez-nous