Réunion par Imaz Press, mercredi 29 juillet 2020 à 09:28
Enquête de l’Insee

Fréquentation quasi à l’arrêt dans les hébergements touristiques en avril et mai

image description
image description

En avril 2020, au coeur du confinement lié à la crise sanitaire, seuls un quart des hôtels et des autres hébergements collectifs touristiques réunionnais étaient ouverts. Ces hébergements totalisent 9 900 nuitées, soit une baisse de 92 % par rapport à avril 2019 (- 112 000 nuitées). L’Insee révèle les résultats d’une enquête sur les mois d’avril et mai, nous publions ici leur communiqué. (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

En mai 2020, malgré la sortie du confinement et une proportion d’hébergements collectifs touristiques ouverts qui grimpe à un sur deux, l’activité reste très réduite avec 15 100 nuitées, bien en deçà de mai 2019 (- 88 %, soit 106 700 nuitées de moins).

En avril comme en mai, les trois quarts des nuitées sont effectuées dans les établissements de milieu-haut de gamme de l’île (classés de 3 à 5 étoiles), alors qu’habituellement à cette période ces établissements contribuent aux deux tiers des nuitées. La baisse est ainsi plus marquée encore dans les hébergements non classés et ceux de 1 et 2 étoiles que dans les autres.

En conséquence, le taux d’occupation des hébergements est particulièrement faible. Le taux d’occupation dépasse 20 % des chambres pour seulement trois établissements sur dix, en avril comme en mai ; il est inférieur à 1 % pour la moitié des établissements en avril et un quart en mai.

Nombre de nuitées :

Répartition des hôtels selon le taux d'occupation :

mots clés de l'article : tourisme , Insee , hébergements , actualités de la réunion , Actus Reunion , crise sanitaire

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis