[PHOTOS] Piton de la Fournaise

Éruptions historiques : quand la lave traverse la route nationale

L’éruption du Piton de la Fournaise s’est brusquement arrêtée à 4 heures 20 ce jeudi 15 août 2019. Après avoir déferlé les grandes pentes du massif volcanique, la lave s’est arrêtée deux kilomètres de la Route nationale 2... La coulée était quasiment stationnaire depuis mardi soir. Mais l’éruption a finalement repris quelques heures plus tard, il n’est donc pas impossible que cette reprise d’activité nous réserve une surprise et traverse finalement la route. La dernière fois que cela était arrivé c’était en 2007 au niveau du Tremblet (Saint-Philippe). Avant cette date la lave avait déjà traversé la route à plusieurs reprises. Imaz Press vous propose de revivre en images ces passages historiques des coulées de lave sur la RN2. Rétrospective... (Photos rb/www.ipreunion.com)

1977 : la naissance de "Notre Dame des Laves"

Elle remonte à longtemps, mais cette coulée de lave est historique pour la simple et bonne raison qu'elle a entouré l'église de Notre Dame à Piton Sainte-Rose jusqu'à entrer sur trois mètres dans la nef. Lors de cette éruption, qui débute le 24 mars 1977, des fissures apparaissent à l'extérieur de l'enclos et des coulées de lave se dirigent vers Bois Blanc et Piton Sainte-Rose.

Lire aussi : 1977: La lave s'arrête aux portes de l'église de Piton Sainte-Rose

C'est d'ailleurs ce qui rend cette éruption exceptionnelle : cela faisait près de deux siècles qu'il n'y en avait pas eu en dehors de l'enclos. Le 13 avril 1977, en pleine semaine sainte, l'éruption du Piton de la Fournaise menace l'église de Piton Sainte Rose. Finalement la coulée n'est entrée que dans la nef. Miracle, pas miracle... toujours est-il que le bâtiment n'a pas été entièrement détruit. Aujourd'hui encore on peut admirer le bras de lave qui s'est arrêté devant l'église aujourd'hui appelée Notre Dame des Laves.

1986 : une coulée de lave divisée en deux bras

Le 20 mars 1986, une fissure de 700 mètres de long s'ouvre en dehors de l’enclos. De multiples fontaines de lave jaillissent, et la coulée se divise ensuite alors en deux bras. Le premier bras coupe la route nationale et s'immobilise à 200 mètres de la mer. Le second traverse la route sur 150 mètres le même jour, et atteint l’océan, en formant des cascades qui se déversent sur les fonds marins en se jetant des falaises. Huit habitations sont détruites et la pointe de la Table se retrouve agrandie de plusieurs hectares.

1998 : la lave s'arrête à 2,5 mètres de la route

Après un sommeil qui aura duré six ans, le volcan se réveille le 9 mars 1998 pour plus de 6 mois d'éruption ! A partir du 15 août, des coulées de lave hors de enclos sont observées. Elles s'immobilisant à 2,5 mètres de la RN2... Cette éruption aura donné naissance à trois cratères dont le piton Kapor.

Lire aussi : PHOTOS - La Fournaise et ses cinq éruptions historiques

2002 : la route coupée à plusieurs endroits

Le 5 janvier 2002, une nouvelle éruption volcanique démarre et menace le village de Bois Blanc. Les habitants trouvent alors refuge chez des proches ou dans l'un des centres d'hébergements ouverts par la commune de Sainte-Rose. Cette année-là, la route nationale est coupée à plusieurs endroits par la lave. L'une des coulées se jette dans la mer au niveau du lieu dit la Vierge au Parasol sur la commune de Sainte-Rose.

Lire aussi : L'union de l'eau et du feu

Lire aussi : Après la mer, le silence

Lire aussi : Fin d'alerte volcanique

Lire aussi : RN2 : on déblaye

2004 : un cône éruptif au bord de la mer

Le 13 août 2004, le volcan entre en éruption. La coulée s’étend rapidement avant de traverser la RN2 le 22 août par quatre endroits. A deux endroits, la lave se jette dans l’océan. Puis le 31 août, phénomène spectaculaire : un cône éruptif actif apparaît au bout de la première coulée déversée dans la mer.

Lire aussi : Et de la mer sortit un volcan...

Ce cône projette de la lave et des jets de vapeurs. Lorsque l'éruption se termine, elle laisse La Réunion avec neuf hectares en plus !

2005 : la route coupée au bout de 8 jours

Le 25 février 2005, la route est encore coupée par une coulée de lave, alors que l'éruption en question n'avait commencé que depuis 8 jours.

2007 : l'éruption spectaculaire

L’éruption historique de 2007 se déclare le 2 avril. A ce moment-là, laves franchissent très rapidement la RN2. L’intérieur du cratère du Dolomieu subit des effondrements de cinquante à cent mètres. Le village du Tremblet, lui, est évacué. Ce jour-là, une seconde coulée traverse elle aussi la route peu de temps après. Et le soir même, vers 21h30, le feu liquide se jette dans la mer.

Lire aussi : La lave traverse la route et va à la mer

Plus de 1000 séismes sont enregistrés en 24 heures. Anecdote étonnante : une équipe de scientifiques découvre une grande quantité de cadavres de poissons inconnus, venant sans doute des profondeurs.

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

Retrouvez toutes les photos, les vidéos et les informations sur les précédentes éruptions ici

mots clés de l'article : Volcan , piton de la fournaise , lave , actualités de la réunion , eruptions , Actus Reunion , Route nationale

dossier associé

suivez-nous