Vis ma vie

Duoday : Corben Potonié, autiste Asperger en immersion à la préfecture

Photo FH/ Imaz Press

Le principe DuoDay est simple : une entreprise, une collectivité ou une association accueille, à l’occasion d’une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec un professionnel volontaire. Au programme de cette journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise. Cette journée représente une opportunité de rencontre pour changer de regard et dépasser nos préjugés sur le handicap. Corben, 19 ans, autiste Asperger est en immersion à la préfecture ce jeudi 16 mai.

"Pour voir les coulisses de la politique, comment on dirige toute une île" - Corben

Corben, 19 ans a une qualité, il est très curieux. C'est ce qui l'a poussé à s'inscrire sur une plateforme pour cette journée Duoday. Le jeune homme, autiste Asperger, a été choisi pour découvrir l'envers du décor, les coulisses de la préfecture.

Une matinée dans le quotidien du représentant de l'État à La Réunion. Ce jeudi 16 mai, Corben a rendez-vous dans le bureau du préfet, ce qui est déjà un provilège. Le jeune homme a ensuite pris place dans le cortège préfectoral pour se rendre à la cérémonie en hommage aux policiers morts pour la France.

Ensuite, déjeuner avec le préfet et le corps préfectoral, une visite des salons de la préfecture, de la salle de crise, des lieux mis à disposition des ministres quand ils viennent à La Réunion. Une journée bien chargée et bien intéressante pour le Corben, regardez :

Faire bouger les lignes

C'est la deuxième édition du Duoday à La Réunion et cette fois, le préfet a décidé d'ouvrir les portes de l'insitution. Corben pourra découvrir le fonctionnement et les coulisses de la préfecture. Derrière cette opération, un message fort, regardez :

Juste une journée pour sensibiliser au handicap

La journée Duoday est arrivée en France en 2016. De nombreux acteurs économiques, publics, privés, associatifs jouent le jeu, ils sont chaque fois plus nombreux à adhérer à l'opération. Mais dans l'opinion publique, des voix s'élèvent. Pas d'opposition vive au projet mais un goût amer de pas assez. Une seule journée dans l'année pour sensibiliser, une opération de façade qui ne résout pas le problème de fond.

Pour ces militants, au-delà d'une méconnaissance du handicap dans la société, de l'isolement des personnes porteuses de handicap, il y a aussi un désistement des pouvoirs publics sur la question. La loi accessibilité de 2005 censée devenir contraignante en 2015 est loin d'être respectée.

Avant de penser à l'inclusion des personnes porteuses de handicap, il faudrait déjà penser à aménager les lieux publics, les entreprises publiques et privées, ce qui est encore un problème actuellement. Ce serait sans doute un premier pas et un signal fort pour inclure les personnes porteuses de handicap dans la société.

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : handicap , préfecture , Préfet , immersion , actualité de la réunion , Actus Reunion , Duoday , Corben Potonié

suivez-nous