Drame à Saint-Louis : deux suspects mis en examen

photo imaz Press Réunion

Jeudi 5 juillet 2018, deux jours après avoir arrêté un homme suspecté d’avoir aidé l’auteur du double homicide survenu dans la nui du 25 au 26 mai dernier à Saint-Louis, les enquêteurs ont interpellé une deuxième personne. Ces deux suspects seraient impliqués dans la fourniture d’arme qui aurait permis à l’auteur de tuer son ex campagne et le compagnon de cette dernière avant de se suicider. Les faits se sont déroulés dans le domicile familial alors que deux jeunes enfants se trouvaient à l’intérieur. Les deux personnes arrêtées cette semaine ont été mises en examen. Voici le communiqué de presse du parquet de Saint-Pierre :

Suite à la découverte de trois personnes décédées à Saint-Louis le 26 mai 2018, une enquête a été confiée à la brigade des recherches de Saint-Pierre. Les investigations des enquêteurs ont permis de conclure à la commission d’un double homicide suivi du suicide de l’auteur des faits.

Lire aussi => Saint-Louis : drame de la séparation (actualisé) - Bel-Air : Il tue son ex-femme et son compagnon avant de se suicider

Les investigations des enquêteurs se sont concentrées sur l’origine des armes utilisées par le mis en cause décédé. Dans ce cadre, une personne a été interpellée le 3 juillet 2018 à son domicile situé à Saint-Louis.

Lire aussi => Double homicide et suicide à Saint-Louis le 26 mai 2018 (actualisé) - Un suspect arrêté ce matin : des armes ont été retrouvées à son domicile

Les investigations des enquêteurs ont permis l’interpellation d’une seconde personne impliquée dans la fourniture d’arme. Les perquisitions le concernant ont permis de retrouver de nombreuses cartouches, munitions de catégorie B.

Si ces deux personnes n’ont pas contesté avoir participé à la vente d’une arme, elles ont nié avoir connaissance du projet criminel de l’auteur des faits.

Les deux personnes ont été déferrées devant un magistrat instructeur ce jour. Elles ont été mises en examen des chefs d’infractions sanctionnant la détention et la cession illicites d’armes de catégories B et D-1.

Elles ont été placées sous contrôle judiciaire.

Lire aussi => Drame à Saint-Louis dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 mai : L'autopsie des trois corps confirme les premiers éléments de l'enquête

mots clés de l'article : tribunal , Saint-Pierre , justice , homicide , suicide , La Réunion , fait divers , saint-louis , arme , Actus réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous