Réunion par Imaz Press, jeudi 20 mai 2021 à 02:59
La plus grande prudence est de mise

Double épidémie : légère amélioration des indicateurs cette semaine

image description
image description

Du 3 au 9 mai, 1.382 cas de dengue ont été confirmés. Un chiffre en légère amélioration alors que 1.626 cas avaient été confirmés la semaine précédente, et que cinq personnes étaient décédées des suites du virus. Pour autant, la situation reste pour l’heure largement préoccupante. Depuis deux semaines, plus de 300 passages aux urgences sont recensés. La proportion de patients hospitalisés après leur passage aux urgences est stable (près de 30%), cependant, la proportion de patients affectés par une forme sévère reste supérieure aux années précédentes et se situe autour de 21% (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

L'épidémie se caractérise cette année par une augmentation des cas graves, et surtout l'apparition du "choc de la dengue". "Il s'agit de personnes qui sont en hypotension (tension particulièrement basse, ndlr), ils ont des malaises, certains font des crises de tachycardie (coeur qui bat trop vite, ndlr). Plus rien ne fonctionne au niveau du corps, ça ne se régule plus. Pour essayer de vulgariser, le corps n'arrive plus à remettre les pendules à l'heure" nous avait décrit la docteure Christine Kowalczyk, présidente de l'Union régionale des médecins libéraux. Depuis le début de l’année, quatre décès sont par ailleurs survenus brutalement après dégradation de l’état de santé général chez des personnes jeunes (32 à 45 ans) et ne présentant pas de comorbidités connues pour être des facteurs de risque de formes sévères.

Interrogée, l'ARS nous informe investiguer en ce moment le décès d'un enfant de 12 ans ce week-end, dont le décès serait aussi lié à la dengue. Toutes les communes de l'île sont touchées par le virus, bien que l'ouest reste toujours majoritaire dans le recensement des nouveaux cas.

- Les cas de Covid-19 en baisse -

Parallèlement, l'épidémie de Covid-19 a légèrement reculé cette semaine, bien que la baisse du nombre de cas soit principalement attribuée à la baisse du nombre de dépistages. 922 cas ont été confirmés, et le taux d'incidence a chuté à 108 pour 100.000 habitants. Sept patients sont décédés des suites du virus. Le nombre de patients hospitalisés en réanimation est lui aussi à la baisse. 29 personnes sont actuellement en réanimation Covid-19, contre 39 la semaine dernière. 5,3% des dépistages réalisés sont positifs, comme la semaine dernière. Le chiffre reste stable, malgré une large diminution du nombre de dépistages.

"Le maintien d'un taux de positivité à 5,3%, au-dessus du seuil de vigilance, doit alerter sur la réalité d'une baisse apparente de l'épidémie : la diminution du nombre de cas est davantage imputable à un moindre recours aux tests. Le virus continue de circuler à un rythme soutenu, ce qui appelle à la vigilance de chacun au quotidien" avait souligné la préfecture. Si les deux épidémies semblent montrer une légère amélioration, la situation sanitaire reste cependant préoccupante. De très nombreux cas sont toujours enregistrés chaque semaine. Les cas graves de dengue s'enchaînent, et des décès du Covid-19 continuent à être recensés.

Une légère amélioration des indicateurs ne doit donc pas signifier que La Réunion est pour l'instant sortie d'affaire face à la double épidémie en cours.

as/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : décès , dengue , virus , hospitalisation , actualité de la réunion , Actus Reunion , Covid-19 , Double épidémie

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis