Réunion par Imaz Press, mardi 29 décembre 2020 à 02:59
En 2020 il n’y a pas eu que la Covid-19

Dix bonnes nouvelles qui nous font apprécier (un peu) cette année

image description
image description

Difficile de croire que 2020 a été, sous n’importe quelle forme, une bonne année. Pourtant, souvent noyée sous une actualité très Covid-19, 2020 a aussi été le théâtre de plusieurs bonnes nouvelles, tant pour l’environnement, les animaux, les êtres humains la planète. Nous avons listé dix de ces petits bonheurs, à consommer sans modération (Photo d’illustration rb / www.ipreunion.com)

• L’Ecosse rend les protections périodiques gratuites

Les protections hygiéniques périodiques sont maintenant gratuites en Ecosse. Le Parlement écossais a voté à l’unanimité le 24 novembre 2020 cette nouvelle mesure visant à lutter contre la précarité menstruelle. Les écoles, lycées et universités devront donc, dès que la loi sera entrée en vigueur, mettre à disposition des protections périodiques dans leurs toilettes, rapporte l’AFP.

• Un deuxième patient guérit entièrement du VIH

Un patient britannique, déclaré séropositif en 2003, est en rémission de longue durée. Il a bénéficié d’une greffe de cellules de moelle osseuse qui avaient une mutation empêchant l’entrée du virus dans les cellules. C’est le deuxième cas connu au monde de guérison du VIH, après Timothy Brown, rapporte Futura-sciences.

• L’exploitation minière est désormais interdite dans les réserves naturelles du Zimbabwe

Le 8 septembre dernier, le gouvernement du Zimbabwe a interdit toute exploitation minière dans les réserves naturelles du pays. Cette décision fait suite, selon le Huffingtonpost, à la tenue d'un procès visant à empêcher une société chinoise d’ouvrir une mine de charbon dans le plus grand parc protégé du pays. Bonne nouvelle aussi pour la plus importante réserve naturelle du pays, Hwange, qui abrite plus de 45.000 éléphants.

• Les animaux, grands gagnants de cette année 2020

2020 a plutôt été une bonne année pour les animaux. On ne compte plus les vidéos sur lesquelles on les voit se réapproprier les villes alors que nous étions tous enfermés. Mais d’autres bonnes nouvelles sont venues égayer, un peu, leur condition :

- Interpol a sauvé des milliers d’animaux entre le 14 septembre et le 11 octobre 2020. L’opération Thunder a permis la saisie de milliers d’oiseaux, tortues et reptiles et de plus d’une tonne d’ivoire dans une opération coordonnée dans 103 pays. 699 trafiquants ont également été arrêtés.

- Le Kenya a connu un "baby boom" d’éléphanteaux. Ce petit miracle est dû à une météo favorable deux ans auparavant (soit la durée de gestation d’un éléphant) qui a permis aux femelles de mener leur grossesse jusqu’à terme. Les pluies plus denses et la végétation plus abondante ont en effet permis aux éléphants d’être en meilleure forme. Par ailleurs, le nombre de ces animaux a doublé en 30 ans, passant de 16.000 à 34.000 grâce à lutte anti-braconnage mené par le gouvernement.

- Le braconnage des rhinocéros a diminué de 53% en Afrique du Sud au cours des six premiers mois de 2020. "Après une décennie de mise en œuvre de diverses stratégies, les efforts portent enfin leurs fruits", s’est réjouie la ministre sud-africaine de l’Environnement, des Forêts et de la Pêche, Barbara Creecy.

- Selon Ouest-France, "la Roumanie a mis en place une "police des animaux" pour notamment protéger les bêtes maltraitées ou en détresse. Selon le projet présenté par le ministère de l’Intérieur, les policiers roumains ont désormais le droit de pénétrer sans mandat dans des propriétés privées si des informations indiquent qu’un animal est en danger".

- Le pangolin, mammifère soupçonné d’avoir joué un rôle dans la transmission à l’homme de la Covid-19, a officiellement été retiré de la liste des ingrédients de la médecine traditionnelle chinoise. Le pangolin était l’animal le plus pourchassé par les braconniers et les trafiquants dans le monde.

• La polio officiellement éradiquée du continent africain

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), le Nigéria, épicentre mondial de la maladie au début des années 2000, n’a pas connu de cas de polio depuis quatre ans. "Grâce aux efforts déployés par les gouvernements, le personnel soignant et les communautés, plus de 1,8 million d’enfants ont été sauvés" de cette maladie, s'est réjouie l’OMS.

• La mariage homosexuel adopté dans plusieurs pays

En février, le premier mariage unissant deux personnes du même sexe a eu lieu en Irlande du Nord. En mai, le Costa Rica fut le premier pays d’Amérique Central à légaliser le mariage homosexuel. En juillet, la Thaïlande a adopté une proposition de loi pour une union civile, autorisant en même temps, l’adoption d’un enfant par un couple gay. L'anneé a également pris un autre tournant en matière de droits des homosexuels lorsque le pape François a déclaré que les personnes gays “sont des enfants de Dieu, elles ont droit à une famille. [...] Ce que nous devons faire, c’est une loi d’union civile”.

• Le plus gros trou dans la couche d’ozone de l’Arctique s’est refermé

En mars dernier, des chercheurs ont observé un rare trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique. Trois fois plus grand que le Groenland, il était le plus large jamais observé sur la région. Mais bonne nouvelle, il est aujourd'hui refermé.

• Le doublement du congé paternité en France

En France, à compter du 1 juillet 2021, les papas pourront profiter d’un congé de 28 jours au moment de la naissance de leur enfant au lieu de 14 actuellement. Une partie de ce congé, sept jours plus exactement, sera obligatoire au moment de la naissance de l’enfant. Les 21 jours restants pourront être pris dans les quatre mois qui suivent l’accouchement.

• Une innovation médicale 100% française contre le cancer

Selon le magazine Sciences et Avenir, "robotique chirurgicale et intelligence artificielle ont permis de détruire des lésions cancéreuses au niveau du foie sans ouvrir la peau. Une première 100% made in France".

• 100% d’énergies renouvelables à Sidney

Depuis le 1 juillet, la ville de Sidney en Australie fonctionne uniquement à l’énergie renouvelable. Tous les bâtiments de cette mégalopole qui compte plus de cinq millions d’habitant, soit deux fois plus que Paris, tournent grâce à l’énergie solaire ou éolienne. "D’après la mairie de Sidney, ce passage aux énergies renouvelables permet d’éviter l’émission de 20.000 tonnes de CO2 par an. titre de comparaison, la mairie de Paris veut atteindre cet objectif d’ici à 2050", souligne Europe 1.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : Actus Reunion , Coronavirus

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis