Lutte contre le braconnage

Deux personnes interpellées avec 20 kg de poissons et crustacés à Saint-Leu

Photos : Réserve marine

Dans la nuit du 26 au 27 novembre 2019, les agents assermentés de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion, avec le soutien de la Gendarmerie de La Réunion, ont interpellé deux personnes en action de pêche sous-marine illégale de nuit au niveau de Saint Leu, à la Pointe au Sel. En lien avec la Direction Mer Sud Océan Indien (DMSOI), le matériel de pêche ainsi que 6 poissons, 28 crustacés (26 langoustes dont 10 grainées - avec des oeufs - et 2 cigales de mer) et un calamar ont été appréhendés par les gardes. Soit près de 20 kilos de prises au total.

Pour des raisons sanitaires et par principe de précaution, la Réserve marine révèle que l'ensemble des prises ne peuvent pas être utilisées à des fins alimentaires "mais seront valorisées au travers de relevés morphologiques par la cellule locale de l'IFREMER avant d'être détruites par une société d'équarrissage".

Lire aussi : 280 kilos de poissons pêchés en toute illégalité cette année

La pêche sous-marine de nuit est une pratique illégale fortement préjudiciable à l'équilibre écologique de nos récifs coralliens et les agents de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion sont vigilants au respect des règlements de pêche établis au sein de l'Aire Marine Protégée.

Durant ces prochains mois et à l'approche des fêtes de fin d'année, "la fréquence des missions de Police de l'Environnement inter-services va s'accentuer" prévient la Réserve qui rappelle que la pêche illégale "est un délit pouvant faire l'objet de fortes amendes qui peuvent aller jusqu'à 22 500 euros".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : mer , poissons , saint-leu , braconnage , actualités de la réunion , crustacés , Actus Reunion