Réunion par Imaz Press, mercredi 18 mars 2020 à 02:58
Eviter les pertes économiques et le gaspillage

Déstockage des denrées périssables : l’économie solidaire se met en place

image description
image description

Un groupe d’entraide a vu le jour sur les réseaux sociaux en cette période de confinement pour "soutenir les Restaurants pendant la crise du coronavirus à La Réunion". Objectif : aider à la fois les restaurants contraints de fermer et les habitants en recherche de nourriture via des actions de déstockage. Les Réunionnais.e.s peuvent venir faire le plein de fruits, de légumes ou autres produits chez les restaurateurs, et ainsi limiter au mieux les pertes économiques. Un geste écolo qui permet aussi de ne pas gâcher les denrées périssables.

Voilà quelques jours seulement que le groupe Facebook a été créé et il compte déjà plus de 2.200 membres. "Frigo-Resto974", c'est son nom, permet aux restaurateurs de poster des photos de leurs produits déstockés, qu'ils proposent alors à prix réduit aux Réunionnais.e.s.

Chacun y va de ses propositions comme ce membre qui indique "Bonjour à tous dites moi j'ai des avocats à vendre à 1, 50 euro sur le secteur de la plaine des Cafres si quelqu'un est intéressé, yen a en grande quantité et j'ai pas envie de jeter moi qui n'en mange pas". Un geste citoyen, donc, qui permet aussi d'éviter le gaspillage alimentaire. Voici d'autres exemples :

Au Tampon, une autre internaute poste ceci : "bonjour à tous, panier à 15 euros : 1kg chouchou, 500g carotte, 500g poireau, 1 choux fleur, 1 choux, 1kg tomate, 1 salade batavia, 300g gros piment". D'autres propositions suivent avec des paniers à 20 euros... Sous sa publication, les membres demandent des informations sur une éventuelle livraison, se disent intéressés, demandent l'adresse où se rendre etc... D'autres internautes postent des publications indiquant les produits recherchés.

C'est une nouvelle économie solidaire comme celle que l'on a vue pendant la crise des gilets jaunes qui se met en place et qui vient remplacer les rayons vides des supermarchés. Nous l'avons vu ce mardi 17 mars, avant même l'heure du confinement officiel (15h à La Réunion), les rayons de pâtes ou d'oeufs étaient pris d'assaut par les clients. Notre reportage dans les supermarchés du nord de l'île ont bien montré cette forte affluence dans les magasins, à la limite des règles de distance imposées entre citoyens... Certaines grandes surfaces proposent d'ailleurs désormais de mettre en place un filtrage à l'entrée pour limiter cette affluence.

Ce type d'initiative joue aussi en faveur des commerçants. Les restaurateurs contraints de fermer - à défaut de proposer de la vente à emporter - peuvent vendre ce qu'il leur reste de produits afin de limiter les pertes économiques. Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures d'aides en faveur des entreprises ce lundi 16 mars, mais le coup dur est inévitable pour les restaurants. Depuis 15h ce mardi 17 mars, La Réunion est officiellement confinée, les déplacements sont réduits au strict minimum, sous peine de sanctions.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Pour aller plus loin :

Frederic Vienne: "pas de risque de pénurie de produits agricioles pour l'instant"

Coronavirus : la préfecture dresse la liste des restrictions

Coronavirus : grosse affluence dans les supermarchés

Coronavirus : La Réunion désormais confinée

mots clés de l'article : produits alimentaires , restaurants , coronavirus , actualités de la réunion , confinement , économie solidaire , Actus Reunion , Coronavirus , Déstockage

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis