Saint-Denis

Des agents de surveillance pour assurer la tranquillité dans les quartiers

Photos JB - ImazPress

La ville de Saint-Denis a dévoilé récemment les chiffres sur la baisse de la délinquance (-16% en 2018) et inauguré un nouveau centre d’aide aux victimes. Mercredi matin, le maire Gilbert Annette, a présenté les missions des agents de surveillance de la voie publique (ASVP) à la mairie annexe de Sainte-Clotilde. Ce dispositif a été lancé il y a maintenant quelques mois dans plusieurs quartiers dyonisiens (Chaudron, Moufia, Bellepierre, Sainte-Clotilde, Camélias, Montgaillard). Ces agents sont au contact des riverains et s’assurent qu’ils ne subissent pas de nuisances. Rattachés à la police municipale, les ASVP sont assermentés et peuvent adresser des contraventions pour plusieurs délits.

Après le dévoilement des chiffres encourageants sur la baisse de la délinquance à Saint-Denis (- 16% en 2018) et l'inauguration du nouveau bureau d'aide aux victimes la semaine dernière. La mairie de Saint-Denis, avec ses équipes et les agents de surveillance de la voie publique ont présenté leur travail quotidien. Gilbert Annette rajoute "Ils vont assurer la tranquillité de l'espace public" : regardez :

Recrutement public et vérification des candidats

Il y a eu un recrutement public et passé par pôle emploi et les 13 agents sont déjà en place dans plusieurs quartiers de Saint-Denis (Chaudron, Moufia, Bellepierre, Sainte-Clotilde, Camélias, Montgaillard). Christophe Hoarau, le directeur de la prévention de la sécurité et de la police à Saint-Denis, rajoute "On a souhaité vérifier la probité des agents, on a fait une vérification du parcours, mais on a surtout été attentif à l'expérience. Certaines personnes ont déjà travaillé comme ASVP en métropole". Ils patrouillent en binôme et interviennent sur différentes missions.

Sécurité de proximité

Véritables relais entre la population, les services de la Ville, la Police Municipale et la Police Nationale, ils règlent les problèmes liés au stationnement, aux atteintes à l'environnement (Dépôt sauvage ou Véhicule Hors d'Usage), à des conflits de voisinage ou encore à des nuisances sonores. Ainsi, ils répondent avec engagement à une forte demande de la population: une sécurité de proximité. Leurs missions sont variées et c'est avant tout la pédagogie et l'échange qui est privilégié avant la répression. Ce sont des agents assermentés et peuvent distribuer des contraventions. Jean Marie Cadet ajoute "Les gens sont satisfaits, très très satisfaits, mais il y a toujours des mécontents" regardez :

Ce matin un automobiliste a été verbalisé pour un stationnement gênant au niveau de la route de Bois de Nèfles. Le véhicule était garé sur le trottoir et obstrué le passage piétons gênant visiblement le passage des riverains. Les agents sont au nombre de 13 mais le chiffre de 18 sera bientôt atteint. Ils continueront à travailler en collaboration avec la police municipale et la police nationale, tout en étant les premiers à être en contact avec les riverains pour s'assurer d'une bonne vie de quartier sans nuisances.

jb/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Actus Reunion , Saint-Denis Actualité