Commission permanente

Département : plusieurs millions d’euros pour l’insertion, l’éduction et l’environnement

Source : Conseil départemental

A l’occasion de la Foire Agricole, la Commission permanente a décentralisé ses travaux à Bras-Panon ce mercredi 15 mai 2019, sous la présidence de Cyrille Melchior. L’agriculture et l’environnement ont bénéficié du soutien de la Collectivité, mais également la culture, l’éducation et l’insertion.

Avant de commencer l’examen des dossiers, le Président Cyrille Melchior s’est réjouit de l’organisation de la Commission permanente décentralisée au sein de la Foire agricole. " Ce rendez-vous annuel porte haut les couleurs de l’agriculture réunionnaise. La Foire agricole est chaque année une immense vitrine du savoir-faire, du savoir-vivre et du savoir-être du monde agricole réunionnais " a-t-il déclaré.

Insertion : Plus de 7 millions d'euros pour encourager la mobilité

Le CNARM (Comité National d’Accueil et d’actions pour les Réunionnais en Mobilité) recevra une subvention de 7 353 500€ pour financer son fonctionnement et ses actions. Les fonds du FSE seront également mobilisés au titre des mesures " Alternance, stratégie payante pour les jeunes en mobilité " et " Mobilité des demandeurs d’emploi " ainsi que ceux du dispositif " Initiative pour l’emploi des Jeunes ".

Environnement : plus de 6 millions d'euros

Afin d’enrichir l’offre de découverte du massif de la Fournaise dans sa partie littorale et de contribuer ainsi au rééquilibrage touristique territorial entre les Hauts et les Bas du Volcan, le Département et l’ONF signeront une convention de co-maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de dispositifs d’accueil et de découverte sur la coulée 2007 de la route des laves. Le projet de la route des laves propose l’aménagement d’une vingtaine de sites le long de l’axe routier ainsi que de deux " portes de parc " sur les communes de Sainte Rose et Saint Philippe.

La gestion du domaine forestier départemental est mise en œuvre par l’Office national des forêts (ONF) à travers plusieurs programmes de travaux (entretien, encadrement, préservation des milieux, aménagement touristique). Le coût total de ces programmes s’élève à 6,1 millions d'euros à la charge de la Collectivité pour un cofinancement européen de 5,5 millions d'euros.

Education : 5 millions d'euros pour les collèges

Le fonctionnement et l’équipement des collèges ainsi que les travaux de maintenance à réaliser relèvent de la compétence obligatoire du Département. A ce titre, une enveloppe de 5 M€ est votée pour réaliser des travaux de maintenance sur la base des besoins exprimés par les collèges.

Agriculture : Structuration de la Filière plantes à parfums, aromatiques et médicinales (PAPAM)

La Collectivité, sûre de l’intérêt du développement de cette filière à fort potentiel pour le territoire, a conduit fin 2018 une étude destinée à mieux comprendre son enjeu, l’organisation des acteurs et établir un plan de développement concerté. Les conclusions de l’étude permettent de présenter un plan d’actions départemental engageant les différents intervenants de la filière.

L’étude a permis d’identifier les priorités d’actions pour le développement de la filière :

Consolider sa structuration – en identifiant un chef de file / organisateur, agissant sur la réglementation afin qu’elle permette un développement économiquement rentable des productions et garantisse un soutien public au titre d’une filière émergeante. Optimiser la valeur ajoutée économique à La Réunion – en mettant l’accent sur les démarches qualité, développant les unités de transformation, poursuivant le travail de qualification des opportunités des différentes espèces locales et sécurisant l’écoulement de la production. Renforcer ses phases de recherche et développement – La filière étant sur un marché spécifique et multi-canaux, celle-ci a encore besoin de produire de la référence et d’acquérir des connaissances afin de développer sa compétitivité. Développer les territoires – Inclure les PAPAM comme facteur de développement économique des territoires, notamment pour les Hauts de la Réunion Protéger la biodiversité réunionnaise – Faire des espaces naturels une zone durable de production, de valorisation économique et de gestion des PAPAM.

Les élus ont pris acte des conclusions de l’étude de la filière PAPAM de La Réunion et ont validé le plan d’actions.

Culture : Près de 320 000 euros votés

59 associations à but culturel, toutes disciplines confondues (spectacle vivant, patrimoine, …), recevront le soutien de la Collectivité afin d’encourager le développement artistique et culturel dans notre île.

L’Antenne de Paris proposera par ailleurs aux Réunionnais installés en métropole et au public métropolitain de célébrer la Fête de la musique aux couleurs locales le 21 juin prochain. Ce moment de convivialité sociale et culturelle constitue une source de motivation pour nos compatriotes en mobilité.

Social : 180 000 euros

L’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) recevra une subvention de 120 000€ (60 000 euros pour l’année 2018 et 60 000 euros pour 2019), pour la prise en charge de l’accompagnement des " Réunionnais de la Creuse ".

Epicerie sociale à Saint-Denis : 40 000 euros votés

Une subvention de 40 000 euros est attribuée à l’association ATOUT 974 pour la mise en place d’une épicerie sociale " Koud pouce " sur la commune de Saint-Denis.

Coopération

Une subvention de 10 000 euros est attribuée à l’association des anciens du Régiment d’Infanterie Chars de Marine (RICM) pour ses actions de solidarité en faveur des plus démunis de Rodrigues dans le domaine agricole et de l’aide aux associations médico-sociales. Une motion relative aux violences intrafamiliales et à l’urgence d’améliorer la prise en charge des victimes par des moyens supplémentaires a été présentée.

mots clés de l'article : agriculture , culture , Education , environnement , commission permanente , bras-panon , conseil départemental , actualité de la réunion , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité

suivez-nous