D’ici 2030

Département et Sidélec, un partenariat ambitieux pour atteindre l’autonomie électrique

photo imaz press reunion

Ce mardi 21 mai, le Sidélec et la collectivité départementale, ont signée une convention pour une durée de trois ans. L’objectif, continuer à ancrer leurs projets dans une démarche de développement durable. La collectivité et le distributeur d’énergie électrique ont identifié deux axes d’intervention pour lutter contre le changement climatique et préserver la biodiversité. Ces partenaires de longue durée vont accentuer leurs efforts dans la maîtrise des consommations énergétiques pour être au plus près des besoins et renforcer l’utilisation des énergies propres et renouvelables. Des projets ambitieux à la hauteurs de l’urgence à agir dans ce domaine.

Un partenariat qui fonctionne et se renforce. Le président de la collectivité départemental et celui du Sidélec sont sur la même longueur d'onde, regardez :

Ces projets passeront par plusieurs champs d’action. Le Département, propriétaire de près de 400 sites représentants 1 500 bâtiments va commencer par rénover l’éclairage public. La finalité, réussir à économiser de l’énergie en installant des lampes basse consommation. Le Sidelec apportera sa pierre à l’édifice en élaborant des diagnostics et des plans d’actions détaillés pour mettre en œuvre la rénovation de l’éclairage public.

Les partenaires poursuivront aussi les actions de sensibilisation auprès de la population. Le Sidélec mettra en place plusieurs actions à l’image de la marche contre pour le climat et la biodiversité organisée à Sainte-Suzanne en début d’année qui avait rassemblé plus de mille personnes. Le Département avait contribué financièrement à l’événement en débloquant une enveloppe de 3 000 euros. La collectivité et le distributeur d’énergie s’engagent tous deux à poursuivre leur efforts dans ce sens.

Quant au volet énergies propres et renouvelables, l’exemple sans doute le plus représentatif du succès de ce partenariat est Mafate. Depuis 2012, le Sidélec renouvelle le parc photovoltaïque du village niché au cœur du cirque. Plus de 300 foyers raccordés et 20 millions d’euros investis. Une opération d’envergure que le Sidélec s’engage à poursuivre, le Département, lui veut maintenir et amplifier sa contribution financière dans ce projet qui se veut exemplaire.

La collectivité et le Sidélec s’engagent aussi au sein de leurs institution en renouvelant leur flotte de véhicules avec des voitures à faible émission. Un impact direct sur les émissions de gaz à effet de serre. Ce projet débute à peine, sur les 581 véhicules du Département, 3 seulement sont des véhicules électriques.

Des projets qui nécessitent une organisation béton en coulisses, un ou plusieurs comités techniques composés des institutions signataire et des partenaires seront chargés du suivi de la mise en œuvre du plan d’actions. Un bilan annuel sera présenté à un comité de pilotage.

Sur le volet communication, un plan sera mis en place conjointement afin de permettre la valorisation des actions et du partenariat.

fh/www.ipreunion.com

redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : département , développement durable , convention , énergies renouvelables , partenariat , actualité de la réunion , sidélec , Actus Reunion , Conseil départemental Actualité , énergies propres

suivez-nous