La moitié des communes concernées

Dengue : 14 cas confirmés cette semaine, la préfecture craint une reprise épidémique

photo : rb/www.ipreunion.com

Du 9 au 15 septembre 2019, 14 cas de dengue ont été confirmés. Bien que l’épidémie soit actuellement stabilisée à un niveau modéré, elle concerne encore presque la moitié des communes de l’île. Cette persistance de la circulation du virus, en cette fin d’hiver austral, laisse craindre une reprise épidémique au retour de l’été, quand les conditions météorologiques seront plus favorables au développement des moustiques. Les autorités sanitaires rappellent donc à la population l’importance de mettre en oeuvre les recommandations, au quotidien, pour lutter contre les moustiques.

Situation épidémiologique au 24 septembre 2019 - (données de la Cire OI, Santé Publique France) Malgré la baisse du nombre de cas, 10 communes sont toujours concernées par une circulation active du virus. Saint-Paul et Saint-Leu sont à nouveau les communes les plus touchées. La circulation hivernale est à présent comparable à celle de 2018. Depuis le début de l'épidémie :

Plus de 24 800 cas autochtones confirmés (soit 17 900 cas depuis le 01/01/2019) 769 hospitalisations (dont 614 hospitalisations depuis le 01/01/2019) 2 387 passages aux urgences (dont 1 912 passages aux urgences depuis le 01/01/2019) Plus de 75 900 cas cliniquement évocateurs (dont plus de 50 190 cas depuis le 01/01/2019) 19 décès, dont 11 directement liés à la dengue. (Depuis le 01/01/2019 : 13 décès, dont 8 directement liés à la dengue).

La protection individuelle : une mesure de prévention prioritaire Connaitre et appliquer, à titre personnel, les mesures de prévention pour lutter contre le virus de la dengue, reste de loin le moyen le plus efficace pour éviter de contracter la maladie et de la transmettre à son entourage. > Utiliser des produits répulsifs > Porter des vêtements longs et couvrants

mots clés de l'article : dengue , agence régionale de santé , Epidémie , actualité de la réunion , Actus Reunion , Recommandations sanitaires

suivez-nous