2ème jour de viste de la ministre des outre-mer

De nouvelles annonces sur l’emploi, le logement et situation économique

Après une seconde journée d’échanges avec de nombreux interlocuteurs, Annick Girardin a formulé de nouvelles mesures pour amorcer le mouvement social. Vers 20h50, à la préfecture de la Réunion en présence des médias et en direct sur internet, la ministre des outre-mer a partagé ces annonces sur la situation économique, l’emploi et le logement.

Comité d'accompagnement de l'économie :

- Procédure accélérée pour le traitement du chômage partiel. Cela touche 657 entreprises et 8 000 salariés - Étalement sur trois mois des échéances fiscales et sociales, - des prêts de trésorerie avec comme garantie la Banque publique d’investissement (BPI) Réforme de l'outre-mer : 2,6 milliards d’euros pour les économies des outre-mer (adopté en octobre 2018) Trois objectifs : - zéro charges du SMIC pour les embauches. 40 millions d’euros de charges en moins pour 5 secteurs (l’industrie, l’agriculture, le tourisme, le BTP et l’environnement) à La Réunion. - Diminution des impôts avec les zones franches d’activité : "l’imposition sur les sociétés sera deux fois plus faible qu’à l’île Maurice". Pour que La Réunion attire de nouveaux investissements. - Défiscalisation industrielle prolongée jusqu’en 2025. La Réunion peut attendre près de 500 millions entre 2019-2022 pour la relance de l’activité économique. Elle redonne les chiffres avancées dès mercredi soir : 60 000 jeunes qui ne bénéficient ni d’un emploi, ni d’une formation

Lire aussi => Les premières annonces de la ministre Annick Girardin

Emploi :

Annick Girardin insiste sur la valeur travail et demande aux travailleurs non déclarés : "Faites-vous déclarer" car ne cotera pas plus au patron et cela permet de cotiser pour la retraite, pour la couverture santé, et pour l’assurance chômage. 1,9 milliard d’euros consacrés outre-mer : un engagement réciproque. Le monde agricole s’engage à recruter et à former des jeunes 50 immédiatement et 200 par an

Muriel PENICAUD a annoncé que La Réunion conservera 11 000 contrats " parcours emploi compétence/PEC " (anciennement "contrat aidé") pour 2019.

500 contrats de plus pour des CDI dans les entreprises et 500 pour le secteur associatif avant la fin de l’année Plus un reliquat de 900 contrats pour porter à 1 900 emplois qui pourront être pourvus avant la fin de l'année. Généralisation de passage par Pôle emploi pour la recherche de candidat. Logement :

3 priorités :

- Répondre aux besoins immenses en matière de réhabilitation alors que 13 % du parc est insalubre - Développer le logement intermédiaire et encourager la diversification des parcours résidentiels - Favoriser l’accès à la propriété des occupants. Construction de plus de logements étudiants à la Réunion avec l’augmentation des prêts locatifs sociaux et extension aux bailleurs privés du crédit d'impôt en faveur du logement social toutes deux récemment votées au Parlement. Dispositif d’allocation accession. Plus de 350 familles à La Réunion concernées. Mesure avec la Région. Conférence logement : - Construire plus de logements sociaux moins cher : un travail a été lancé pour assouplir les normes de construction et d’aménagement. - Cibler le logement social vers ceux qui en ont le plus besoin - Programme Action coeur de ville. Le Port, Saint-André, Saint-Joseph, Saint-Pierre bénéficient de cette mesure.

jb/www.ipreunion.com

mots clés de l'article : gouvernement , mesures , annonces , ministre des Outre-mer , actualité de la réunion , gilets jaunes , Actus Reunion , Annick Giradin

à voir également en vidéo

dossier associé

suivez-nous