De la drogue livrée par la poste

Photo : Direction des douanes

De la drogue de synthèse dans un colis : c’est ce qu’on retrouvé les agents de la douane de Saint-Denis ce lundi 29 janvier 2018. Le destinataire, résidant au Tampon, a été interpellé par la brigade de surveillance extérieure de Saint-Pierre. Du cannabis et plusieurs milliers d’euros en argent liquide ont également été retrouvés. Nous publions ci-dessous le communiqué des douanes dans son intégralité.

Le contrôle d’un colis postal en provenance de métropole a permis aux agents du centre de dédouanement postal de Saint-Denis de découvrir la présence de plus de 1 kg de cristaux d’un produit non identifiable, conditionnés sous vide.

L’analyse réalisée par le laboratoire des douanes de La Réunion confirmait la présence d’une drogue de synthèse de la famille des cathinones : de l’ethylpentylone.

 

À la suite de la remise du colis par La Poste, le lundi 29 janvier dernier, les douaniers de la brigade de surveillance extérieure (BSE) de Saint-Pierre ont appréhendé le destinataire chez lui, au Tampon.

 

Lors de la visite de son domicile, le chien anti-stupéfiants de la BSE a marqué activement, ce qui a permis aux agents des douanes de découvrir également 190 grammes de cannabis et près de 18 000 € d’argent liquide.

À l’issue de la procédure douanière, l’infracteur a été remis à la brigade de gendarmerie de Saint-Pierre pour les suites judiciaires.

 

Les services douaniers maintiennent leur vigilance sur le vecteur postal, sur lequel les saisies de drogues sont de plus en plus nombreuses, avec des quantités croissantes, notamment pour les nouvelles drogues de synthèse.

mots clés de l'article : agents , Saint-Denis , Réunion , drogue , le tampon , La Réunion , colis , surveillance , douane , Actu , cannabis , brigade , interpellé , Actus Reunion , destinataire

à voir également en vidéo

suivez-nous