Réunion par Imaz Press, mercredi 19 mai 2021 à 02:59
Le nombre de dépistages a chuté de 19,3%

Covid-19 : une amélioration des indicateurs à relativiser

image description
image description

Alors que les autorités ont annoncé une baisse des indicateurs du Covid-19 cette semaine, les chiffres sont à relativiser en raison de la diminution du nombre de dépistages. En une semaine, sept personnes sont décédées, 922 cas ont été confirmés, et le taux d’incidence a chuté à 108 pour 100.000 habitants. Parallèlement, le nombre de dépistages a diminué de 19,3%, expliquant en partie la baisse du nombre de nouveaux cas (Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

"Si le taux d'incidence a régressé ces derniers jours, cette baisse est due à la diminution du nombre de dépistages que l'on observe durant chaque période de congés scolaires" rappelle le préfet Jacques Billant, dans son communiqué ce mardi. Une situation qui pousse les autorités à indiquer que "la date du 9 juin, comme troisième étape [du] plan de désescalade, est loin d'être acquise aujourd'hui". Pour autant, la deuxième étape de ce plan, prévue pour ce mercredi, est maintenue : bars et restaurants peuvent rouvrir leur terrasse, les lieux de culture et les équipements sportifs d'extérieur peuvent de nouveau accueillir du public. • Diminution du nombre de cas Après trois semaines de hausse, le nombre de cas a diminué cette semaine. 1.193 cas étaient confirmés le 10 mai, contre 922 ce mardi. Une bonne nouvelle à relativiser, le nombre de dépistages ayant largement diminué, comme expliqué plus haut.

• Une nouvelle souche de variant signalée à La Réunion

70 cas du variant réunionnais ont été détectés par les autorités. "La toute récente confirmation par le CNR de Lyon a permis de la déclarer dans la base internationale descriptive de l'ensemble des variantes connues. Elle a été nommée B.1.622" précisent-elles. Il a par ailleurs été décidé qu'elle ne sera pas listée dans les variants préoccupantes.

Les cas porteurs de ce variant étaient âgés entre 5 et 69 ans, soit une moyenne d'âge de 33 ans. Les quatre secteurs de l'Île sont concernés (15 communes réparties sur tout le territoire). Pour ce qui est des symptômes, 43% des cas sont asymptomatiques et 57% sont symptomatiques.

Parmi les personnes hospitalisées, une personne de 69 ans est retournée à son domicile sans conséquence supplémentaire, et une personne de 57 ans a été admise en réanimation avec plusieurs comorbidités, elle a pu retourner à son domicile grâce à une évolution favorable de son état de santé.

Aucun décès de personnes porteuses de ce variant n'a été constaté. Celui-ci ne semble pas indiquer pour l'heure de diffusion plus importante sur le territoire au regard des données épidémiologiques et hospitalières disponibles à ce jour. Il n'est donc pas considéré comme plus contagieux, contrairement aux trois autres variants recensés sur l'île (sud-africain, brésilien et britannique). • Chute drastique du taux d'incidence

Autre conséquence de la baisse des dépistages : le taux d'incidence est passé de 139,8 à 108 pour 100.000 habitants en une semaine. Celui-ci est en augmentation uniquement chez les 45-64 ans, avec une hausse de 4,78% (114/100 000).

Le taux d'incidence est en diminution de 20% chez les 15-24 ans (102,1), de 7% chez les 25-34 ans (151,8), de 7,6% chez les 35-44 ans (146,8), de 26% chez les 65 ans et plus (97,9), et enfin de 16% chez les plus de 75 ans (107).

• Baisse des décès Voici un indicateur qui, lui, n'est pas dépendant du nombre de dépistages : sept décès ont été enregistrés cette semaine, contre 16 la semaine passée. Une baisse significative donc, bien que des décès liés au Covid-19 soient malheureusement encore enregistrés chaque semaine. Les autorités n'ont pas apporté de précisions sur les victimes. On sait cependant qu'elles vivaient toutes à La Réunion. • Baisse des hospitalisations Le nombre de patients hospitalisés en réanimation est lui aussi à la baisse. 29 personnes sont actuellement en réanimation Covid-19, contre 39 la semaine dernière. • Le nombre de clusters en hausse Les foyers de contagion (clusters), eux, sont à la hausse cette semaine : 41 clusters ont été relevés cette semaine, contre 36 il y a sept jours. Parmi les clusters actifs, on en note 14 à criticité élevée : Le Port (2), Saint-Denis (4), Sainte-Suzanne (1), Saint-Louis (2), Saint-André (1) et Saint-Paul (4). 12 clusters sont considérés comme étant de criticité modérée : Le Port (3), Saint-André (2), Saint-Denis (2), Saint-Paul (2), Le Tampon (1) et à Saint-Benoit (2).

• Un taux de positivité stable

5,3% des dépistages réalisés sont positifs, comme la semaine dernière. Le chiffre reste stable, malgré une large diminution du nombre de dépistages. "Le maintien d'un taux de positivité à 5,3%, au-dessus du seuil de vigilance, doit alerter sur la réalité d'une baisse apparente de l'épidémie : la diminution du nombre de cas est davantage imputable à un moindre recours aux tests. Le virus continue de circuler à un rythme soutenu, ce qui appelle à la vigilance de chacun au quotidien" souligne d'ailleurs la préfecture.

• La vaccination continue

Au 15 mai, 172.000 doses de vaccin ont été administrées. 54.696 personnes ont reçu deux injections. 21,4% de la population de plus de 25 ans a été vaccinée, 8,5% des personnes de 18 à 49 ans l'ont été.

Les autorités souhaitent que 320.000 personnes aient reçu au moins une première injection à la fin du mois de juin. as/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

mots clés de l'article : décès , dépistage , actualité de la réunion , Actus Reunion , Coronavirus , Covid-19 , Taux d’incidence , Variant réunionnais

Publicité
Publicité
Publicité

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Publicité

Liens commerciaux

Pourquoi acheter en ligne
image description Promos exclusives
image description Paiement 100% sécurisé
image description Livraison gratuite sous 72h
image description À vos cotés 24h/24
image description 14 jours pour changer d’avis